Le choc : Giannis plante 47 points mais rate le panier pour la gagne

Ça s’est joué à un rien. Une dernière possession après quarante-huit minutes de combat. Et après avoir été étincelant pendant toute la partie, et particulièrement dans le money time, Giannis Antetokounmpo a raté l’occasion d’achever les Suns au buzzer. Milwaukee s’incline donc d’un point contre Phoenix (124-125). Et ce malgré les 47 points du double MVP, dont 16 dans le quatrième quart-temps.
Les Bucks ont compté jusqu’à 16 points d’avance avant de subir le retour de Devin Booker (30 pts), Chris Paul (28) et leurs partenaires. Mais les Suns sont revenus au score avant de prendre les devants dans les dernières minutes avec notamment un 20-2 passé sur le tard. Giannis et les siens se sont alors arrachés pour égaliser à 124 partout dans les dernières secondes. Jusqu’à ce que Booker convertisse un lancer sur deux. Antetokounmpo et ses coéquipiers ont eu deux occasions de passer devant. Le Grec s’est écroulé sur la première, alors qu’il bataillait au poste pas avec Jae Crowder. Sur la seconde, il a manqué un tir à mi-distance alors qu’il avait moins de trois secondes pour se mettre en position. Son carton est donc gâché par cette défaite. Mais c’était un grand match de basket.
NBA
"L'argent avant la santé" : 2021, année d'un All-Star Game controversé
HIER À 11:04

Le match : Les Lakers s’en sortent de justesse contre le Thunder

La fatigue commence à s’accumuler pour les champions en titre. Et ça se sent. Ils sont poussés dans leurs derniers retranchements chaque soir. Contre des adversaires a priori plus faibles comme Detroit ou Oklahoma City cette nuit. Mais même en bataillant, les Lakers ont fini par s’imposer in-extremis contre le Thunder (114-113) au bout d’une prolongation. C’est le troisième match de suite gagné en "overtime" par Los Angeles.
LeBron James a fini avec 25 points, 6 rebonds et 7 passes en 41 minutes. Il a été décisif à de nombreuses reprises. Notamment en égalisant à 105-105 sur un panier primé qui a mené à la première prolongation. Ensuite en volant l’ultime ballon sur la dernière possession du Thunder. Le King a beau prendre de l’âge, il a toujours la recette pour gagner.

Le joueur : Kyrie Irving relance les Nets

Battus par les Pistons lors du dernier match, les Nets ont retrouvé le chemin de la victoire en prenant le dessus sur les Pacers (104-94). Avec un Kyrie Irving inarrêtable pour guider la franchise new-yorkaise. Le meneur a inscrit 35 points (17 sur 17 sur la ligne des lancers-francs) tout en distribuant 8 passes décisives. Le vrai moteur de cette équipe de Brooklyn en l’absence de Kevin Durant, même si James Harden a ajouté 19 points.
Pour une fois, les Nets ont surtout gagné en défense. En étouffant le jeu collectif de leurs adversaires, limités sous les 100 points et à seulement 39% de réussite aux tirs.

La performance : Zach LaVine, un carton digne d’un All-Star

Zach LaVine est en campagne. Prétendant au All-Star Game depuis plusieurs saisons, il n’a toujours pas été nommé. Mais il espère bien faire partie des meilleurs joueurs de sa conférence après avoir passé un cap. Et pour marquer les esprits, il n’a pas hésité à scorer à profusion lors du match entre les Bulls et les Pelicans cette nuit. 46 points pour l’arrière de Chicago et une victoire de son équipe (129-116).
LaVine a fait preuve d’une réussite incroyable avec 17 tirs convertis en 25 tentatives, dont 9 sur 14 à trois-points. Son explosion offensive était nécessaire pour contenir le trio formé par Zion Williamson (29 pts), Brandon Ingram et Lonzo Ball (21 pts chacun). Cette performance porte désormais ses moyennes à 28 points, 51% aux tirs, 42% à trois-points, plus de 5 rebonds et 5 passes sur la saison. Digne d’un All-Star.

Le triple-double : Luka Doncic mène Dallas à la victoire

Bien que menés de 9 points à l’entame du dernier quart temps, les Mavericks ont réussi à l’emporter de justesse contre les Hawks (118-117). Luka Doncic était une nouvelle fois au cœur du succès de son équipe en compilant 28 points, 10 rebonds et 10 passes. Il a ainsi pris le dessus sur son rival Trae Young (25 pts, 15 pds). La fin de partie a d’ailleurs été marquée par une polémique arbitrale.
En effet, Young s’est retrouvé au sol sur l’ultime possession du match et c’est donc Danilo Gallinari qui a pris le dernier tir. Raté. Les Hawks estimaient qu’il y avait faute sur leur meneur All-Star. Et ils l’ont fait savoir en conférence de presse.

Le retour : Karl-Anthony Towns enfin libéré du Covid-19

Absent depuis 13 matches après avoir été testé positif au Covid-19, Karl-Anthony Towns a pu rejouer hier soir. Mais son retour n’a pas profité aux Timberwolves, battus par les Clippers (112-119). KAT a tout de même cumulé 18 points et 10 rebonds malgré un manque de rythme évident. Il a mené son équipe mais il était impuissant devant Kawhi Leonard, auteur de 36 points pour les Clippers.

Tous les scores

Wizards - Raptors : 115-137
Mavericks - Hawks : 118-117
Nets - Pacers : 104-94
Grizzlies - Hornets : 130-114
Timberwolves - Clippers : 112-119
Bulls - Pelicans : 129-117
Nuggets - Cavaliers : 133-95
Suns - Bucks : 125-124
Lakers - Thunder : 114-113
NBA
Conley remplace Booker au All Star Game
HIER À 07:51
NBA
Gobert s'emporte contre les arbitres et devra payer une amende
05/03/2021 À 20:54