Brooklyn Nets - Boston Celtics : 104-93 (1-0)

Fait rare pour les Nets, le trio, Kevin Durant, James Harden et Kyrie Irving était sur le parquet en même temps pour le premier match victorieux de la série face à Boston (104-93). Passés par le play-in et peut-être plus chauds que leurs adversaires, les Celtics ont mieux démarré la partie, à l'image d'un Jayson Tatum qui a bien envie de faire taire les pronostics dans cette série mettant aux prises le deuxième et le septième de la conférence Est. Rapidement devant (13-4 puis 32-20 dans le deuxième quart), Boston a un temps espéré créer la surprise.
NBA
Un suspense de folie et Middleton délivre les Bucks
22/05/2021 À 21:08
C'était avant le réveil des Nets qui sont parvenus à revenir pratiquement à hauteur sous l'impulsion du trio magique. A la pause, c'était néanmoins Boston qui était devant (53-47). Mais les choses ont changé en troisième et quatrième quart-temps sous l'impulsion… de la défense de Brooklyn, qui n'a concédé que 40 points en 24 minutes. Limité à 6/20 au shoot, Tatum (22 points) n'a pas été suffisant et Brooklyn a pris l'avantage en début de troisième quart pour ne plus jamais le lâcher. Kevin Durant (32 pts), Kyrie Irving (29) et James Harden (21) ont inscrit 82 des 104 points des Nets, qui mènent 1-0 dans la série.

Los Angeles Clippers - Dallas Mavericks : 103-113 (0-1)

En 2020, Clippers et Mavericks s'étaient déjà affrontés au 1er tour des playoffs et la série avait duré six matches avant de tourner à l'avantage des premiers. Les seconds ont pris un début de revanche en chipant le premier match à l'extérieur, et en récupérant donc l'avantage du terrain (103-113). Le tout derrière un Luka Doncic qui a, une nouvelle fois, fait des misères à la défense californienne, triple-double à la clé (31 pts, 10 rbds, 11 passes).
Le match s'est joué dans le dernier quart-temps puisqu'aucune des deux équipes n'avait réussi à prendre un avantage décisif. Encore mené de trois points à six minutes de la fin, après avoir un temps compté 12 unités d'avance, Dallas a su accélérer. Les coéquipiers de Kristaps Porzingis, bon dans le money-time malgré un match globalement décevant (14 points), ont passé un 18-5 fatal aux Californiens, qui ont terminé le match par un piètre 2/12 au tir.
Kawhi Leonard (26 pts, 10 rbds, 5 passes, 4 interceptions) et Paul George (23 pts, 6 rbds, 5 passes) se sont pourtant démenés, tout comme Nicolas Batum en sortie de banc (11 pts, 7 rbds), mais ils ont payé le manque de réaction général de l'équipe dans le money-time.

Denver Nuggets - Portland Trail Blazers : 123-109 (0-1)

Là aussi, il y avait de la revanche dans l'air. En 2019, Portland avait privé Denver d'une finale de conférence au bout d'une série en sept matches. Favoris, les Nuggets avaient chuté face à un Damian Lillard en feu. L'histoire peut-elle se répéter ? Privé de Jamal Murray depuis un petit moment, Denver a maintenu le niveau de performance en saison régulière derrière un Nikola Jokic probablement MVP, mais les playoffs ont mal débuté avec cette défaite à domicile (123-109).
Tout se passait pourtant bien pour les joueurs du Colorado devant à la pause (61-58) avant un coup de chaud de Damian Lillard lors du troisième quart. Auteur de 15 de ses 34 points (avec 13 passes), le meneur a permis aux Blazers de prendre dix longueurs d'avance. CJ McCollum (21 pts) et Carmelo Anthony (18 pts) ont participé offensivement alors que côté Denver, Nikola Jokic a fait des dégâts (34 pts, 15 rbds), sans se montrer aussi passeur que d'habitude (1 passe) Seulement aidé par Michael Porter Jr (25 pts, malgré 1/10 derrière l'arc), le Joker a finalement été trop juste.
NBA
Bucks-Nets et Lakers-Warriors en ouverture le 19 octobre
17/08/2021 À 21:54
NBA
C'est désormais officiel : Fournier s'engage quatre ans avec les Knicks
17/08/2021 À 18:31