Le triple-double : Russell Westbrook bat déjà un record aux Wizards

35. 14. 21. Ce ne sont pas les chiffres du loto mais bien les statistiques de Russell Westbrook contre les Pacers lundi soir. 35 points, 14 rebonds et 21 passes décisives tout en guidant les Wizards à la victoire (132-124). Son seizième triple-double de la saison, ce qui constitue déjà un record de franchise. Et dire qu’il n’a eu besoin que de 38 matches. "Il fait des choses que je n’avais jamais vues", confie Scott Brooks, le coach de Washington. "C’est un gagnant. Il se bat. Il n’est pas parfait et certains génies se concentrent sur ce qu’il ne fait pas bien. Mais ils oublient tout ce qu’il fait à merveille."
NBA
Vertigineux et absurde : Westbrook, une carrière qui fait débat
IL Y A 15 HEURES
Souvent la cible des critiques, Westbrook est capable du meilleur comme du pire. Mais il y a tout de même plus de positif que de négatif. Son altruisme a permis à ses jeunes coéquipiers de s’illustrer cette nuit. Comme Chandler Hutchison, auteur de 18 points pour sa première avec les Wizards. "Il m’a offert tellement de passes que je lui dois un dîner", plaisante la nouvelle recrue. 21 passes, ça reste la performance la plus prolifique du meneur cette saison. Et Washington enchaîne donc un deuxième succès consécutif dans son sillage.

Le joueur : James Harden signe des statistiques de MVP

Alors qu’ils sont toujours en course pour finir premiers à l’Est, les Nets continuent de se reposer sur James Harden en l’absence de Kevin Durant. L’arrière de Brooklyn compilait cette nuit son douzième triple-double sous les couleurs de sa nouvelle équipe. En 32 matches. Déjà un record de franchise égalé. 38 points, 11 rebonds, 13 passes et bien évidemment la victoire contre Minnesota (112-107). "C’est notre leader", avoue Steve Nash. "Encore un triple-double et même si on ne peut pas prendre ça pour acquis, on a tendance à s’y habituer parce qu’il se retrouve à les accumuler quasiment tous les soirs."
Une régularité impressionnante du barbu, plus que jamais candidat au trophée de MVP. A ses côtés, Kyrie Irving a lui inscrit 28 points pour son retour à la compétition après trois matches d’absence suite à un heureux événement. Il ne manque plus que KD pour que les Nets soient encore plus terrifiants.

Le match : Kawhi Leonard et les Clippers dominent les Bucks

Si les Clippers ont eu un léger retard à l’allumage, une fois lancés, plus personne ne pouvait les arrêter lundi soir. Pas même les Bucks de Giannis Antetokounmpo. Le Grec a inscrit 32 points mais c’est bien Los Angeles qui l’a emporté contre Milwaukee (129-105). Un succès assez net. Il faut dire que les Californiens, qui comptaient 12 points de retard après un quart temps (26-38), ont déroulé pendant 30 minutes pour finir avec une victoire convaincante. 31-17 dans le deuxième quart, 39-31 dans le troisième et 33-19 dans le dernier.
Kawhi Leonard a compilé 23 points, 9 rebonds et 8 passes décisives mais il a profité du soutien de Marcus Morris (25 pts), Luke Kennard (21) et Reggie Jackson (20). C’est la sixième victoire d’affilée des Clippers, troisièmes à l’Ouest et bien partis pour finir la saison en force.

La performance : Retour réussi pour Stephen Curry

Absent depuis plusieurs jours après s’être fait mal au coccyx, Stephen Curry a mené ses Warriors à la victoire contre les Bulls (116-102) en inscrivant 32 points. Le double-MVP a aussi pris 5 rebonds et offert 6 passes décisives. Son retour coïncide avec la première victoire de Golden State sur les 5 derniers matches. Et ce n’est évidemment pas un hasard.
Podcast

La série : Les Kings en plein boom

Plutôt que de s’enterrer dans le fond du classement de la Conférence Ouest, les Kings ont décidé de ne pas se séparer certains de leurs meilleurs joueurs – notamment Harrison Barnes et Buddy Hield – le soir de la deadline. Afin de tenter finalement d’accrocher les playoffs, ou au moins le play-in. En finissant fort.
Sacramento reste ainsi sur cinq victoires de suite, série en cours, après avoir battu San Antonio (132-115) cette nuit. Le meneur De’Aaron Fox a inscrit 25 points mais c’est en réalité tout un travail collectif avec 7 joueurs à plus de 10 points. Les Kings sont maintenant onzièmes mais ils talonnent la dixième place – la dernière qualificative pour le mini-tournoi de fin de saison – actuellement occupée par les Warriors.

Les Français : Débuts compliqués pour Evan Fournier à Boston

La première d’Evan Fournier sous la tunique des Celtics a été retardée. Et ce n’est que lundi soir qu’il a finalement débuté devant son nouveau public. Un baptême du feu raté : 0 point en 33 minutes pour le Français avec un 0 sur 10 aux tirs qui fait grincer des dents. Mais ce n’est que partie remise. L’ancien joueur du Magic va s’adapter, régler la mire, retrouver son adresse et il aura petit à petit un impact à Boston. Plus de réussite pour Theo Maledon, auteur de 14 points et 6 passes décisives malgré une défaite du Thunder contre les Mavericks (106-127).
Un double-double bien costaud à mettre à l’actif de Rudy Gobert. Le pivot du Jazz s’est baladé dans la raquette des Cavaliers pour finir avec 18 points, 17 rebonds et 4 blocks en seulement 28 minutes. Dominateur. Nicolas Batum a lui posté 8 points et 7 rebonds en sortie de banc pour les Clippers, vainqueurs des Bucks.

Tous les scores

Wizards - Pacers : 132-124
Celtics - Pelicans : 109-115
Nets - Timberwolves : 112-107
Knicks - Heat : 88-98
Pistons - Raptors : 118-104
Rockets - Grizzlies : 110-120
Thunder - Mavericks : 106-127
Spurs - Kings : 115-132
Jazz - Cavaliers : 114-75
Warriors - Bulls : 116-102
Clippers - Bucks : 129-105
NBA
Un Westbrook monstrueux fait tomber l’incroyable record de Robertson
IL Y A 16 HEURES
NBA
Fournier et Hayes cartonnent, Davis relance les Lakers
HIER À 05:25