Le match : Zion déménage, les Pelicans font tomber Philadelphie

On lui prédit une domination sans partage, mais il conjugue déjà le futur au présent. Zion Williamson a encore fait la démonstration de tout son potentiel, pour permettre à New Orleans de battre Philadelphie (101-94). Ses 37 points (assortis de 15 rebonds et 8 passes, excusez du peu) dont 14 dans le dernier quart-temps, ont été prépondérants. Et sa performance, il ne l'a pas produite devant n'importe qui, puisqu'en face se dressait Joel Embiid, un des prétendants au titre de MVP, limité à 14 points pour son troisième match, de retour de blessure à un genou. "Il est aussi doté physiquement que possible. C'est un vrai joueur. Il a la taille, la vitesse et l'agilité pour faire des actions en pénétration", a réagi, admiratif, Tobias Harris (23 pts) à propos de Williamson.
NBA
181e triple-double pour Westbrook, Curry maintient l'espoir à Golden State
IL Y A 12 HEURES
Avec ce revers, les Sixers manquent de rejoindre Brooklyn en tête à l'Est, mais conservent leurs distances sur Milwaukee (3e), battu (127-119) pour la troisième fois d'affilée par Charlotte (4e). Il faut dire que les Bucks étaient totalement démunis sans leur double MVP en titre Giannis Antetokounmpo pour le quatrième match de rang (genou), Jrue Holiday (genou), Donte DiVincenzo (hanche), Brook Lopez (dos), Khris Middleton (genou) et PJ Tucker (mollet).

Les coups de chaud : Tatum et LaVine passent la barre des 50

Et de deux records en carrière ! Jayson Tatum a inscrit 53 points, et Zach LaVine en a marqué 50. Mais le premier a fait gagner Boston contre Minnesota (145-136) après prolongation, quand l'autre n'a pas suffi à empêcher la défaite de Chicago à Atlanta (120-108).
L'ailier des Celtics a notamment réussi 18 points dans le dernier quart-temps et l'overtime de cinq minutes supplémentaires, bien aidé par Jaylen Brown (26 pts) et Marcus Smart (24 pts, 8 passes, 6 rbds). "C'est une soirée dont je me souviendrai toujours. Premier match à 50 points et en plus nous avons gagné", a commenté le héros de Boston, toujours 7e à l'Est, devant New York qui a aussi eu besoin d'une prolongation pour vaincre Memphis (133-129), et derrière Atlanta (5e).
Car les Hawks emmenés par un excellent Trae Young (42 pts, 9 passes, 8 rbds) et forts d'un collectif solide, à l'image de Clint Capela (22 pts, 10 rbds) et Danilo Gallinari (20 pts), ont eu le dernier mot face à la performance de LaVine, qui a notamment réussi 25 points d'affilée dans le seul 2e quart-temps. Même Michael Jordan n'avait jamais réussi pareille prouesse pour les Bulls. Autre nouveau record de l'histoire de la franchise de l'Illinois pour LaVine, ses 39 points avant la mi-temps. "Zach a été incroyable en première période, on a dû légèrement changer nos plans. On a fait en sorte d'être plus agressif sur lui ensuite en le privant de ballons", a expliqué l'Italien.

Les performances : Jokic et Westbrook en triple-double, comme d'habitude

Denver a signé un 8e succès de rang aux dépens de San Antonio (121-119), et peut dire comme très souvent merci à Nikola Jokic. Dans le Colorado, le pivot serbe a réussi lui le 54e triple-double de sa carrière (26 pts, 14 passes, 13 rbds), très précieux pour venir à bout des Spurs, qui auraient pu envisager meilleur sort si DeMar DeRozan (24 pts, 12 passes) avait marqué au buzzer. Jokic remplit un peu plus son dossier pour prétendre au titre de MVP.
Russell Westbrook ne pourra pas prétendre à un deuxième sacre de meilleur joueur de la saison. Pour ce qui est de la tête du classement des triple-doubles cette saison, c'est une autre histoire. Le meneur des Washington Wizards a comme très souvent noirci la feuille de stats (19 points, 14 rebonds, 14 passes), mais surtout la franchise de D.C. s'est imposée à Golden State (107-110). Un succès qu'elle doit surtout à…

Le shoot : Bradley Beal enfonce un peu plus les Warriors

Bradley Beal, six points en six secondes top chrono. C'est ce qu'il a fallu aux Warriors pour tomber. Pas de déculottée cette fois, ni de mauvaises excuses pour absences de ses stars. Stephen Curry était bien en tenue, terminant meilleur marqueur du match avec ses 32 points (6 rebonds et 5 passes également). Mais le héros du soir, c'est bien Beal, auteur d'une action à quatre points clutchissime pour sceller le sort du match avant d'ajouter deux lancers-francs ensuit pour la route.

Les Français : Toupane profite des absences, Batum efficace en sortie de banc

Avec un effectif décimé, les Bucks n'étaient pas armés, même face à des Hornets eux aussi exsangues. Cela a au moins permis à Axel Toupane d'avoir un peu de temps de jeu, 18 minutes en rotation pour 9 points, 2 rebonds, 2 passes et 2 interceptions. Egalement en sortie de banc, Nicolas Batum a répondu présent (17 points) dans la victoire de ses Clippers contre Houston (126-109). Opposés, Frank Ntilikina et Killian Tillie n'ont pas foulé le parquet lors de New York – Memphis. Pas plus qu'Evan Fournier, toujours absent pour respect du protocole sanitaire avec les Celtics.

Tous les scores

Milwaukee - Charlotte 119 – 127
Atlanta - Chicago 120 – 108
Boston - Minnesota 145 - 136 (a. p.)
New York - Memphis 133 - 129 (a. p.)
Golden State - Washington 107 – 110
LA Clippers - Houston 126 – 109
Denver - San Antonio 121 – 119
La Nouvelle-Orleans - Philadelphie 101 – 94
Orlando - Indiana 106 - 111
NBA
Les Sixers verrouillent (presque) la première place à l'Est, les Lakers vers un "play-in"
HIER À 06:17
NBA
Westbrook se rapproche du record ultime, les Nets sur une pente glissante
07/05/2021 À 05:29