Le match : Boston fête le retour de Joe Johnson

Alors que l'épidémie de Covid-19 s'abat de plus en plus intensément sur la NBA, ses conséquences sont parfois impronostiquables. Pour pallier aux absences de plusieurs de ses joueurs, les Celtics ont décidé de faire revenir Joe Johnson de sa retraite via un contrat de dix jours. Et le quarantenaire, qui n'était plus apparu sur un parquet depuis la saison 2017/2018 a réalisé son comeback avec la franchise qui lui a fait débuter sa carrière, vingt ans plus tôt.
NBA
Un Smart de gala et Boston égalise
IL Y A 2 HEURES
Entré en jeu à la toute fin d'une rencontre dominée par Boston, "Iso Joe" a eu deux petites minutes à se mettre sous la dent, suffisantes pour inscrire son seul tir du match. Avant cela, les Celtics, qui se sont appuyés sur de grands Jaylen Brown (34 points, 6 rebonds) et Robert Williams (21 points, 11 rebonds, 7 passes), avaient déjà dominé une formation de Cleveland décimée par la pandémie (111-101). Au classement, Boston repasse en positif avec 16 victoires pour 16 défaites tandis que les Cavaliers restent quatrièmes à l'Est.

La perf' : Shai Gilgeous-Alexander dégoûte Jokic

Il est bien rare de contempler un Nikola Jokic si transparent sur un terrain de basket. En déplacement sur le parquet d'Oklahoma City, les Nuggets n'ont même pas réussi à tenir un quart-temps face à l'un des moins bons bilans de la Ligue. Menés de dix unités à la fin des 12 premières minutes de jeu, les coéquipiers du MVP en titre (13 points, 7 rebonds) ont rapidement abdiqué, incapables de refaire leur retard qui s'est continuellement situé entre 15 et 20 points.
Il faut dire que le jeune meneur du Thunder, Shai Gilgeous-Alexander, a tout simplement été exceptionnel lors de cette nuit de mercredi à jeudi. Auteur d'un gros triple-double avec 27 points, 11 rebonds et 12 passes décisives, il a mené d'une main de maître son équipe à sa 11e victoire de la saison, en 30 matches (108-94).

La leçon : Milwaukee humilie Houston

Emmenés par un duo Jrue Holiday (24 points, 10 passes) - Khris Middleton (23 points, 6 passes), les Bucks n'ont fait qu'une bouchée de la triste équipe de Houston, décidément incompréhensible depuis le début de la saison. Si Christian Wood a bien essayé, comme à son habitude, de limiter les dégats (20 points, 11 rebonds), les Rockets ont rapidement pris l'eau, jusqu'à courir après le score tout au long de la rencontre (126-120).
Bon dernier de la conférence ouest avec 10 victoires pour 22 défaites, Houston semble définitivement parti pour se consacrer à la prochaine draft, tandis qu'aucun joueur ne semble capable de porter l'ancienne franchise de James Harden sur ses épaules. De son côté, Milwaukee a parfaitement assuré en l'absence de Giannis Antetokounmpo (protocole Covid), afin de se replacer à la troisième place de la conférence est.

Les résultats de la nuit :

Atlanta 98 - 104 Orlando
Boston 111 - 101 Cleveland
Sacramento 89 - 105 LA Clippers
Milwaukee 126 - 106 Houston
Oklahoma City 108 - 94 Denver
NBA
Les Warriors en promenade face aux Mavericks
HIER À 04:35
NBA
Draft 2022 : Le Magic d'Orlando aura le premier choix, devant Oklahoma et Houston
18/05/2022 À 06:21