Le joueur : Mais où s’arrêtera LeBron James ?

Le King a encore frappé. A 37 ans, l’âge ne semble pas avoir d’effet sur LeBron James. Cette nuit, le quadruple MVP de la Ligue (2009, 2010, 2012, 2013) a été au four et au moulin pour écraser une équipe de Washington à lui tout seul (122-109). Auteur de 50 points, 7 rebonds et 6 passes décisives, LeBron est devenu le premier joueur de l’histoire à atteindre plusieurs fois la barre symbolique des 50 points marqués à plus de 35 ans. Et ce moins d’une semaine après en avoir planté 56 sur la truffe des Warriors de Stephen Curry.
NBA
Les Warriors renversent les Mavericks et font le break malgré la performance XXL de Doncic
IL Y A 4 HEURES
Il faut dire que cette saison, entre un Russell Westbrook à côté de ses baskets et un Anthony Davis constamment blessé, le King tient ses Lakers à bout de bras. Après deux défaites consécutives en déplacement contre San Antonio et Houston, il a décidé de remettre les pendules à l’heure afin d’obtenir une victoire cruciale pour les Californiens, qui se battent pour une place en Playoffs. Auteur de 19 points dans le seul troisième quart-temps, il n’a cessé d’haranguer la foule de la Crypto.com Arena. Immortel.

La légende : Gregg Popovich affole les compteurs

Le mythique entraîneur des Spurs, Gregg Popovich, est définitivement entré dans la légende de la Ligue. Déjà quintuple champion NBA avec San Antonio, le tacticien américain de 73 ans est devenu cette nuit le coach comptant le plus de victoires en saison régulière. La victoire des siens face à Utah est sa 1.336e en carrière, ce qui lui a permis de dépasser Don Nelson.
Les Spurs, à la lutte pour les Playoffs, ont été portés par Dejounte Murray (24 points, 9 rebonds) pour venir à bout in extremis du Jazz de Rudy Gobert (13 points, 16 rebonds) et Donovan Mitchell (24 points, 6 passes). Au classement, San Antonio revient à une petite victoire des Pelicans pour tenter d'accrocher la dernière place pour le Play-in sur le fil, tandis que Utah reste 4e de la conférence Ouest.

Les patrons : Adebayo porte Miami, Phoenix éteint par Toronto

Premier de la conférence Est, le Heat s’est appuyé sur Bam Adebayo pour renouer avec la gagne face à Cleveland (117-105). Auteur de 30 points et 17 rebonds, le pivot américain a parfaitement suppléé Jimmy Butler (24 points, 5 passes) afin de sécuriser une victoire importante pour Miami, qui détient toujours trois succès de plus que Milwaukee pour le titre honorifique de leader de sa conférence. En face, Darius Garland a livré une nouvelle partition de haute-volée (24 points, 10 passes) mais la défense de Miami a, comme souvent, eu le dernier mot.

Miami Heat

Crédit: Getty Images

De son côté, Phoenix, meilleur bilan de la NBA avec 53 victoires et 14 défaites, a buté sur Toronto et un Gary Trent Junior de gala (117-112). Avec la bagatelle de 42 points et 8 rebonds, l’arrière des Raptors a remporté son duel face à Devin Booker (22 points, 7 passes). Au classement, Toronto reprend deux victoires d’avance sur Brooklyn (8e) et voit sa participation au Play-in se préciser plus que jamais.

Les résultats de la nuit

Minnesota 110 – 118 Orlando
LA Clippers 106 – 112 Atlanta
Detroit 103 – 114 Boston
Cleveland 105 – 117 Miami
Dallas 113 – 100 Houston
New York 114 – 118 Memphis
Charlotte 142 – 120 Nouvelle-Orleans
Utah 102 – 104 San Antonio
Toronto 117 – 112 Phoenix
Washington 109 – 122 LA Lakers
NBA
Un Smart de gala et Boston égalise
HIER À 04:45
NBA
Les Warriors en promenade face aux Mavericks
19/05/2022 À 04:35