Oubliez les cérémonies solennelles, les costumes trois pièces et les discours interminables devant un pupitre : la remise de trophée à laquelle Nikola Jokic a eu droit ne ressemble à aucune autre. Sacré MVP de la saison régulière pour la deuxième année de rang (27,1 points par match en moyenne), le joueur des Denver Nuggets a en effet reçu cette si convoitée distinction individuelle en Serbie, dans sa ville natale de Sombor, alors qu'il regagnait son écurie après une promenade à cheval.
Et à en croire les images diffusées par la franchise du Colorado sur Twitter, le "Joker" ne s'y attendait visiblement pas. Surpris par la présence de ses proches, ainsi que celle de Mike Malone et de Tim Connelly (l'entraîneur et le general manager des Nuggets), le géant de 2,11m a paru très ému, voire même au bord des larmes. "Quand je suis revenu à l’écurie, j’ai vu la voiture de mon parrain, je me suis demandé pourquoi, et en fait tout le monde était là. Je les ai tous vus avec le tee-shirt. C’était un moment très émouvant pour moi", a avoué le désormais double MVP dans un entretien accordé à TNT.
NBA
Les Warriors, la renaissance d’une dynastie
IL Y A 16 HEURES
Lorsque je serai vieux, gros et grognon, je dirai à mes enfants qu'à une époque, j'étais plutôt bon au baket
"Personne n’est jamais venu ici. C’était incroyable, des choses qui n’arrivent qu’une fois dans une vie", a-t-il poursuivi, affirmant ne pas être obsédé par cette récompense et le statut qu'elle lui confère. "Mais sans doute que lorsque je serai vieux et gros, je dirai à mes enfants qu’à une époque, j’étais plutôt bon au basket", s'est amusé Jokic, qui a été élu avec 875 points, devant Joel Embiid (706) et Giannis Antetokounmpo (595).

Nikola Jokic

Crédit: Getty Images

NBA
Comme à la belle époque : Revoilà les Warriors en finale !
IL Y A 17 HEURES
NBA
Miami en panne, Boston à un pas des Finales
HIER À 05:20