Le joueur : Towns éteint les Knicks à New York

Originaire du New Jersey, les matches à New York ont toujours une saveur particulière pour Karl-Anthony Towns. Sa mère adorait venir le voir jouer à Madison Square Garden, accompagnée de toute sa famille. Elle est décédée des suites du COVID-19 en avril 2020. Le jeune homme a tenu à lui rendre hommage en brillant dans sa salle favorite. Ses 20 points ont mené les Timberwolves à une courte victoire contre les Knicks (112-110), avec l’action décisive pour la gagne en prime.
Levant les yeux au ciel après son premier passage sur la ligne des lancers-francs, KAT y a aussi conclu la partie suite à un panier avec la faute crucial à 30 secondes du buzzer. Le tout sous le regard de son père, ses sœurs et des proches. "J’ai dit à mon père que tout le monde a une opportunité d’avoir son moment au Madison Square Garden. J’ai l’impression que c’était le mien ce soir. C’était mon meilleur moment dans cette salle. L’atmosphère était géniale, la foule bruyante et j’ai pu faire taire tout le public", témoigne le héros de la soirée.
NBA
Paul veut s'en relever : "Je ne prends pas ma retraite"
IL Y A 10 HEURES
Les Wolves, qui ont entamé le quatrième quart-temps avec 5 points de retard, était encore derrière au score (108-109) quand Towns a pris de vitesse Julius Randle avant de marquer son ultime double-pas, avec le plus un en prime. Alec Burks a raté une occasion d’offrir la victoire aux Knicks en loupant sa dernière tentative à trois-points. Avec cette victoire, Minnesota retrouve un bilan équilibré (22-22) tandis que New York bascule dans le négatif (22-23).

Le match : Les Warriors renouent avec la victoire

Après deux défaites de suite, les Warriors ont pu se faire plaisir contre les Pistons mardi soir. Golden State l’a emporté sans forcer, 102 à 86, en créant l’écart en première période sous l’impulsion d’un Klay Thompson qui monte en puissance ! L’arrière All-Star, absent depuis plus de deux ans jusqu’à son retour à la compétition il y a deux semaines, a marqué 17 de ses 21 points avant la pause. Dans son sillage, les Californiens ont pris 28 points d’avance (66-38) et n’ont pas été rejoints ensuite. C’est la première fois que Thompson passe la barre des 20 points cette saison.
Stephen Curry a aussi fait preuve de réussite après avoir manqué le dernier match. Le meneur All-Star a compilé 18 points et 8 passes décisives. Ses deux premiers trois-points de la partie, au milieu du premier quart-temps, ont lancé les Warriors sur un 10-0 pour creuser l’écart (26-13). Les Pistons ne s’en sont pas remis, même s’ils ont limité la casse en deuxième mi-temps.

Les Français : Evan Fournier a tout tenté

Si les Knicks ont perdu, Evan Fournier n’a pas à rougir de sa performance. Le Français a été l’homme fort de New York sur la rencontre avec ses 27 points, 4 rebonds et 4 passes. Il a notamment converti 10 de ses 17 tentatives dont 5 sur 10 derrière l’arc. Soirée beaucoup plus compliquée pour Killian Hayes qui s’est refait mal à la hanche. Il n’a joué que 9 minutes sans marquer le moindre point.

Les résultats de la nuit en NBA

Knicks - Timberwolves : 110-112
Warriors - Pistons : 102-86
NBA
La claque monumentale : Dallas pulvérise Phoenix et rejoint les Warriors
IL Y A 12 HEURES
NBA
Tatum donne le droit de rêver à Boston, les Warriors en finale à l’Ouest
14/05/2022 À 06:16