Philadelphie – Miami : 116-108

Les deux équipes sont à égalité 2-2
Les stars, ou même plutôt les superstars, sont la première recette du succès en playoffs. C’est pourquoi Daryl Morey était prêt à tout pour mettre la main sur James Harden afin de l’associer avec Joel Embiid. C’est pourquoi le Heat, malgré toute ses qualités, est parfois moins considéré que les Bucks ou même les Sixers dans la course au titre. Les stars font la différence. Comme Embiid et Harden contre Miami la nuit dernière. Le tandem de Philadelphie a compilé 55 points pour mener son équipe à la victoire dimanche (116-108).
NBA
Les Warriors, la renaissance d’une dynastie
IL Y A 19 HEURES
La défense du Heat est pourtant l’une des plus solides de la NBA, mais elle n’a rien pu faire contre Harden, qui a enfin montré son ancien visage – donc son meilleur visage – en enchaînant les paniers à trois-points (6 au total) en dominant ses vis-à-vis. Il a aussi ajouté 9 passes décisives. Sa première performance à plus de 25 points au cours des 13 derniers matches de playoffs, à cheval sur la saison dernière. L’ancien MVP a notamment marqué 16 points dans le quatrième quart-temps, en multipliant les paniers décisifs au moment où les Floridiens essayaient de revenir au score.
Ironiquement, Miami pouvait aussi compter sur un duo de choc. Jimmy Butler et Bam Adebayo ont même été encore plus prolifiques : 61 points à eux deux, dont 40 pour le premier nommé. Mais ils n’ont pas dégagé la même impression. Butler a même parfois semblé esseulé. Parce que les stars, justement, ne suffisent pas. Et à ce stade de la compétition, l’effectif du Heat peut parfois sembler limité en comparaison avec celui des Sixers. Tyrese Maxey (18 points), Tobias Harris (13) et Danny Green (11) ont parfaitement épaulé Embiid (24 points, 11 rebonds) et Harden par exemple.
Les joueurs de Doc Rivers ont donc égalisé à 2-2 avant le Game 5 à South Beach. Mais la dynamique est en leur faveur. En effet, ils n’ont pas perdu depuis le retour d’Embiid et peuvent désormais se mettre à croire sérieusement en leurs chances de qualification pour les finales de Conférence.
NBA
Comme à la belle époque : Revoilà les Warriors en finale !
IL Y A 20 HEURES
NBA
Miami en panne, Boston à un pas des Finales
HIER À 05:20