Le match : Stephen Curry passe tout près du record, les Warriors l’emportent à Indiana

Un panier. Un panier primé supplémentaire pour que Stephen Curry égale Ray Allen au nombre de trois-points inscrits en carrière (2973 contre 2972 après le match de la nuit). Le meneur des Warriors, sans doute nerveux avec toute l’agitation autour du record qu’il s’apprête à battre, a encore une fois raté beaucoup de tirs derrière l’arc lundi soir. 5 sur 15. Tout en perdant 7 ballons.
Mais il s’est rattrapé dans les derniers instants pour mener ses Warriors à une victoire in-extremis contre les Pacers (102-100). Il s’est sublimé sur le tard en inscrivant coup sur coup un panier à trois-points puis un layup pour revenir à 100-100 à moins d’une minute de la sirène. Il a ensuite raté sa tentative suivante mais Kevon Looney, toujours discret et toujours solide, a arraché le rebond offensif pour marquer le panier victorieux. L’intérieur a terminé avec 14 points, 8 rebonds et 3 passes.
NBA
Entre émotion et colère, Steve Kerr s'exprime sur la tuerie au Texas
IL Y A 8 HEURES
Auteur de 26 points, Stephen Curry a maintenu le public en haleine. Même en étant à l’extérieur. Les spectateurs venus à Indiana se sont plus intéressés à sa poursuite du record qu’au match. En retenant leur souffle à chaque tir et en explosant de joie à chaque panier. Ils auraient préféré qu’il dépasse Allen dans leur salle. Mais le double MVP devrait donc s’en charger dans une enceinte mythique : le Madison Square Garden. Les Warriors y affrontent les Knicks mardi soir.

Le joueur : Jayson Tatum (42 points) fait tomber les Bucks

La saison des Celtics ressemble à des montagnes russes. Celle de Jayson Tatum aussi. Parfois complètement à côté de la plaque, parfois génial, l’ailier All-Star de Boston a sorti le grand jeu pour faire tomber les Bucks la nuit dernière (117-103). 42 points au compteur. Dont 16 dans le quatrième quart-temps, moment où les champions en titre ont mis la pression pour revenir au score.
Giannis Antetokounmpo (20 points) et ses coéquipiers sont revenus à 9 longueurs (95-86) à 5 minutes de la fin de la partie. Tatum leur a répondu avec des paniers à trois points supplémentaires pour calmer tout le monde. 42 points, 16 sur 25 aux tirs dont 7 sur 13 derrière l’arc. Avec aussi 5 rebonds, 4 passes et 3 interceptions. Un match de patron.

La performance : Les Rockets renversent les Hawks malgré 41 points de Trae Young

Mais que se passe-t-il avec les Rockets ? Les joueurs texans sont passés de la pire équipe de la ligue à une formation impitoyable et imperturbable capable de gagner même après avoir compté 19 points de retard. Comme lundi soir, contre les Hawks. Une victoire 132 à 126 en courant pourtant derrière leurs adversaires pendant quasiment toute la soirée. Le tout en subissant l’éruption offensive de Trae Young. Le meneur d’Atlanta a planté 41 points tout délivrant 9 passes décisives.
Les Hawks ont donc pris une avance de 19 unités sous son impulsion. Mais les Rockets d’Eric Gordon (32 points) sont revenus au score avant de repasser devant à la faveur d’un énorme quatrième quart-temps. Houston l’a emporté 44 à 25 dans les 12 dernières minutes pour aller chercher sa huitième victoire en dix matches. Pas mal pour une équipe qui a enchaîné 15 défaites de rang il y a encore quelques semaines.

L’équipe : Cleveland se hisse à la quatrième place à l’Ouest

Quatre victoires à la suite et quatrièmes à l’Est. Les Cavaliers continuent de séduire, de surprendre et d’impressionner. Vainqueurs du Heat lundi soir (105-94), ils confirment leur grande forme actuelle. Il faut dire que cette équipe est armée. Kevin Love a marqué 23 points en 24 minutes en sortie de banc, tout en prenant 9 rebonds. Et l’ancien All-Star n’est même pas celui qui fait la différence habituellement.
Ils sont plusieurs à même de s’illustrer, de Darius Garland (16 points) à Jarrett Allen (17) passant par Isaac Okoro (18). Du coup, les Cavaliers gagnent même quand leur rookie Evan Mobley n’est pas dedans en termes d’adresse. La franchise de l’Ohio a gagné 17 de ses 29 premiers matches et elle est partie pour faire sa meilleure saison depuis fin 2018, avec LeBron James.

La stat : 9

Comme le nombre de joueurs des Raptors qui ont marqué 10 points ou plus lors de la victoire contre les Kings (124-101) la nuit dernière. 17 pour Chris Boucher. 16 pour Pascal Siakam et Scottie Barnes. 14 pour Malachi Flynn. 12 pour Fred VanVleet et Yuri Watanabe. 11 pour Svi Mykhailiuk. 10 pour Justin Champagnie et Gary Trent Jr. Un pur collectif.

Les Français : Killian Tillie s’est fait sa place à Memphis

Il ne fait pas de bruit et ses stats sont loin d’être affolantes mais Killian Tillie joue régulièrement aux Grizzlies, quatrièmes de la Conférence Ouest. Il a par exemple contribué à la nouvelle victoire de son équipe en compilant 6 points et 4 rebonds en 18 minutes lundi soir. 8 points et 3 rebonds pour Timothé Luwawu-Cabarrot, battu par Houston avec Atlanta.

L'image : Facundo Campazzo régale

L'Argentin a des yeux dans le dos. Avec à la conclusion Vlatko Cacar, dans un match où Nikola Jokic a été monstrueux pour les Nuggets (28 points, 19 rebonds, 9 passes).

Les résultats de la nuit en NBA

Cavaliers - Heat : 105-94
Pacers - Warriors : 100-102
Raptors - Kings : 124-101
Hawks - Rockets : 126-132
Celtics - Bucks : 117-103
Grizzlies - Sixers : 126-91
Mavericks - Hornets : 120-96
Nuggets - Wizards : 113-107
Clippers - Suns : 111-95
NBA
Giannis plébiscité, Jokic présent, Embiid absent : l'équipe type de la saison
IL Y A 13 HEURES
NBA
Entre émotion et colère après la tuerie au Texas, Kerr : "Quand allons-nous faire quelque chose ?"
IL Y A 13 HEURES