Encore privé de Jimmy Butler, qui soigne une entorse à une cheville, le Heat s'est fait un peu peur en fin de match, après avoir vu son avance de 25 points en début de quatrième quart-temps fondre à 4 unités, à 14 secondes du terme.
Un relâchement finalement sans conséquence, grâce à deux ultimes lancers francs de Tyler Herro, sixième homme reclassé pour l'occasion dans le cinq majeur et qui a fini meilleur marqueur de la rencontre (27 pts, 8 rbds), bien aidé par Duncan Robinson (22 pts) et Kyle Lowry (21 pts).
"Nous étions physiquement et mentalement prêts pour ce match", a déclaré ce dernier. "Après trois revers, dont deux que nous pouvions éviter, nous savions qu'il fallait juste continuer à construire et aujourd'hui nous avons monté un bon bloc de construction".
NBA
Antetokounmpo fait le show face à Brooklyn, les Lakers enchainent
08/01/2022 À 07:24
Côté Utah, Bojan Bogdanovic, auteur de 19 de ses 26 points dans le dernier quart-temps, a sonné la charge, avant que Jordan Clarkson (25 pts) et Donovan Mitchell (22 pts) ne lui emboitent le pas. Mais trop tard.
Deux jours après son gros accrochage avec Myles Turner (Indiana), qui lui a valu une grosse amende, Rudy Gobert a fait son match (14 pts, 13 rbds, 3 interceptions) et a encore eu une anicroche, bien plus petite néanmoins, avec Dewayne Dedmon.

Des Cavaliers électriques

Après ce deuxième revers consécutif sur son parquet, Utah (8-5) se retrouve 6e à l'Ouest, derrière les Clippers, qui ont engrangé une 7e victoire de rang contre Minnesota (129-102) et possèdent le même bilan que Denver et Dallas (8-4).
Miami remonte pour sa part à la 5e place à l'Est, devant Philadelphie (6e), battu pour la 4e fois d'affilée à Indian (118-113) toujours en l'absence de Joel Embiid (Covid-19), et derrière Cleveland (4e) qui a renversé Boston (91-89), après avoir compté douze points de retard à l'entame des douze dernières minutes.
Deux lancers francs du meneur Darius Garland, par ailleurs meilleur scoreur (22 pts, 6 passes), ont récompensé l'abnégation de Cavaliers renaissants, dans le sillage du rookie Evan Mobley (19 pts, 9 rbds, 3 contres) drafté en 3e position cet été, et du chef d'orchestre Ricky Rubio (16 pts, 7 passes). L'alley-oop offert par ce dernier à Jarrett Allen a permis aux leurs de prendre un précieux avantage (89-87) à 35 secondes du terme.

Washington conforte son leadership à l'Est

Prolifique (38 pts) et décisif la veille pour battre Milwaukee après prolongation, Dennis Shroder en a marqué 28 cette fois mais a manqué la balle d'égalisation, mission habituellement réservée à Jayson Tatum (21 pts).
Et sans faire de bruit, Washington a conforté sa première place de la conférence Est, en s'imposant sans trembler à Orlando, bien que privé de son meilleur élément Bradley Beal (deuil familial).
Une quatrième victoire consécutive (9-4) notamment assurée par Spencer Dinwiddie, qui a pris le relais au scoring (23 pts, 11 rbds, 6 passes), solidement épaulé par Montrezl Harrell (20 pts, 7 passes, 6 rbds), pour permettre aux Wizards de compter 23 longueurs d'avance après trois quart-temps. Bien gérées au final.
NBA
Les cadors au tapis, les Knicks aussi
19/12/2021 À 06:42
NBA
Du jamais vu depuis Nash et les années 2000 : Les Suns, 16 à la suite
28/11/2021 À 07:19