Draymond Green est sorti de ses gonds après l'annonce du report du match que son équipe des Golden State Warriors devait disputer face à Denver jeudi soir. La rencontre, qui devait avoir lieu à Denver, a été annulée quelques heures seulement avant le coup d'envoi suite à plusieurs cas de Covid au sein de l'effectif des Nuggets. "Comment pouvez-vous continuer à annuler des matchs alors que des règles ont été mises en place pour empêcher que cela ne se produise ?" a reproché Green à la ligue dans une série de messages publiés sur Twitter. "Ne s'agit-il pas d'un avantage compétitif pour les autres équipes ?".
Absent en raison du Covid comme plusieurs autres joueurs de son équipe lors de la défaite des Warriors à domicile mardi contre les Nuggets (86-89), l'ailier fort de 31 ans a estimé que le report de ce deuxième match en trois jours face à Denver favorisait leur adversaire. "Lorsque la date du report sera actée, nous devrons les jouer avec leur équipe revenue au complet.... Mais ils ont réussi à nous sous-tirer la victoire alors que notre équipe était diminuée il y a seulement deux jours? (...) Faites en sorte que tout ça ait un sens", demande le joueur.
NBA
Entre émotion et colère après la tuerie au Texas, Kerr : "Quand allons-nous faire quelque chose ?"
IL Y A 13 HEURES

Doc Rivers absent à son tour

Mercredi, le report du match entre San Antonio et Miami avait déjà fait réagir Trae Young, le meneur d'Atlanta, qui n'avait pas compris pourquoi son équipe, également décimée par les cas de Covid, avait dû jouer face à Chicago. "J'étais juste déconcerté. Nous avons quatre mecs qui ont du prendre un vol mardi pour que nous puissisons jouer le lendemain. Nous nous sommes débrouillés, alors que d'autres équipes ont eu leur match reporté et attendent de récupérer leurs joueurs", a écrit Trae Young.
Un peu plus tard jeudi, c'est Doc Rivers, l'entraîneur des Sixers de Philadelphie, qui â du entrer dans les protocoles sanitaires mis en place par la NBA. Il a manqué le match remporté par son équipe à Brooklyn (110-102) contre des Nets qui venaient de récupérer leur superstar Kevin Durant, remis du Covid.
Le patron de la NBA Adam Silver a indiqué qu'il ne comptait pas arrêter la saison malgré la flambée des cas positifs au sein des équipes qui ont mis sur la touche près de 200 joueurs et contraint au report de 11 matches. Lundi, la NBA a annoncé la réduction du temps d'isolement des joueurs positifs de dix à six jours pour faciliter leur retour sur les parquets.
NBA
Coup de balai évité : Dallas n'abdique pas
IL Y A 15 HEURES
NBA
Denver est toujours en vie
24/04/2022 À 22:41