Le joueur : Kyrie Irving de retour, Brooklyn retrouve la victoire

35 matches plus tard, Kyrie Irving a finalement débuté sa saison. Un événement pour la NBA et évidemment pour les Nets, vainqueurs des Pacers (129-122) après avoir compté 19 points de retard la nuit dernière. Le meneur All-Star est donc officiellement devenu un joueur à mi-temps pour Brooklyn. Son refus de se faire vacciner et les règles mises en place dans la ville de New York l’empêchent de disputer les rencontres à domicile, ce qui a poussé sa franchise à le mettre à l’écart du groupe pendant les trois premiers mois de la saison.
Mais avec les cas de COVID-19 qui se sont multipliés dans l’effectif, et les longues minutes accordées à Kevin Durant et James Harden, les deux autres stars des Nets, les dirigeants et les coaches de l’organisation ont finalement fait marche arrière pour redonner du boulot à Irving. Et ses services ont été appréciés mercredi soir. Si KD a marqué 39 points, son coéquipier et ami a contribué à la victoire en inscrivant 22 pions en 32 minutes. Pas mal, pour des débuts après des longues semaines d’absence.
NBA
Un Smart de gala et Boston égalise
IL Y A 2 HEURES
Il a d’ailleurs paru un peu rouillé, en ratant ses trois premières tentatives tout en perdant deux ballons dans les premières minutes. C’est alors un autre revenant, Lance Stephenson, qui lui a volé la vedette en claquant 20 de ses 30 points – à la suite – dans le premier quart-temps. L’ancien joueur culte des Pacers, revenu à Indiana après une longue traversée du désert, a alors mis son équipe sur les bons rails (32-37). Les joueurs de Nate McMillan ont même creusé l’écart en première période.
Puis Kyrie Irving s’est mis dans le rythme petit à petit. Sa montée en puissance a ramené les Nets dans le match. Les New-yorkais sont même repassés devant sur deux paniers consécutifs du bonhomme au cours du quatrième quart-temps. Il termine donc avec 22 points et 9 sur 17 aux tirs. "Il a joué comme il le fait d’habitude et ça ne me surprend pas", confiait Steve Nash. Un renfort de poids pour Brooklyn, qui met ainsi fin à une série de trois défaites consécutives. Désormais, Irving va regarder ses coéquipiers depuis son domicile puisque les Nets accueillent les Bucks pour un choc au sommet disputé… à New York. Il devrait rejouer lundi lors d’un déplacement à Portland.

Le match : Dallas s’impose contre Golden State et rend hommage à Dirk Nowitzki

Une soirée en l’honneur de Dirk Nowitzki dans le Texas. Les Mavericks ont retiré son numéro 41, désormais accroché au plafond de la salle, et ils ont dévoilé le modèle de la future statue à l’effigie de la légende allemande. Pour marquer le coup, ses successeurs à Dallas se devaient de briller. Luka Doncic (26 points) et les siens ont ainsi éteint les Warriors, premiers à l’Ouest, pour l’emporter 99 à 82. Une belle victoire pour une équipe qui monte en puissance. C’est déjà le quatrième succès consécutif pour les Mavs. Ils ont ensuite pu célébrer Nowitzki comme il se doit, avec le sentiment du travail accompli. Seul ombre au tableau en cette soirée de fête : la sortie de Doncic en boitant à deux minutes de la fin.

La série : Cinquième match à plus de 30 points pour Joel Embiid

Quand il est en confiance et surtout quand son corps ne le lâche pas, Joel Embiid reste une machine à marquer des paniers en NBA. L’intérieur All-Star a encore une fois fait la différence en inscrivant 31 points pour les Sixers, vainqueurs du Magic (116-106) mercredi soir. C’est le cinquième match de suite à plus de 30 points pour lui, ce qui coïncide d’ailleurs avec la cinquième victoire consécutive de Philadelphie. La franchise de Pennsylvanie est même remontée dans le top-5 à l’Est et elle peut encore ambitionner d’avoir l’avantage du terrain lors des prochains playoffs.

La performance : Pascal Siakam et les Raptors font tomber les Bucks

Sans Giannis Antetokounmpo en face de lui, Pascal Siakam s'est régalé contre les Bucks. Il a inscrit 33 points pour mener les Raptors à une quatrième victoire de suite (117-111). A noter le double-double de DeMarcus Cousins (15 points et 10 rebonds en seulement 20 minutes) pour son dernier match avec Milwaukee. Malgré des bonnes performances, l'ancien All-Star va être coupé par les champions en titre.

Le panier : Kevin Porter Jr pour la gagne !

Suspendu lors du dernier match après avoir quitté la salle à la mi-temps suite à une brouille avec l’un des coaches lors du défaite contre Denver, Kevin Porter Jr a retrouvé sa place de titulaire la nuit dernière. Le jeune joueur des Rockets a manqué d’adresse et il a terminé avec 9 points en 32 minutes (avec aussi 7 rebonds et 8 passes). Mais peu importe. Parce qu’il a planté le panier crucial. Celui pour la gagne. Un tir à trois-points difficile en extension pour achever les Wizards à quatre petits dixièmes de la sirène (114-111). Houston retrouve ainsi enfin le chemin de la victoire après 8 défaites de suite.

Les Français : Timothé Luwawu-Cabarrot s'illustre

Titulaire, Timothé Luwawu-Cabarrot a contribué à la victoire des Hawks sur le parquet des Kings en compilant 14 points et 4 rebonds. Prestation plus que correcte pour Killian Hayes, auteur de 8 points, 4 passes et 3 interceptions avec les Pistons, victimes d’une lourde défaite contre les Hornets la nuit dernière (111-140).

Les résultats de la nuit en NBA

Hornets - Pistons : 140-111
Magic - Sixers : 106-116
Wizards - Rockets : 111-114
Celtics - Spurs : 97-99
Pacers - Nets : 121-129
Mavericks - Warriors : 99-82
Bucks - Raptors : 111-117
Timberwolves - Thunder : 98-90
Nuggets - Jazz : 109-115
Trail Blazers - Heat : 109-115
Kings - Hawks : 108-102
NBA
Les Warriors en promenade face aux Mavericks
HIER À 04:35
NBA
Draft 2022 : Le Magic d'Orlando aura le premier choix, devant Oklahoma et Houston
18/05/2022 À 06:21