Le match : Les Lakers ont eu chaud, LeBron James décisif

Il n’y a décidément pas de match facile pour ces Lakers pourtant armés de trois superstars. Même les Rockets, bons derniers à l’Ouest, ont fait douter l’armada californienne mardi soir. Du coup, LeBron James a été obligé d’enfiler son costume de super héros pour mener les siens à une courte victoire (119-117). Le King s’est notamment illustré au moment où son équipe avait le plus besoin de lui. Dans le quatrième quart-temps. Ses 10 points consécutifs en 90 secondes ont permis à Los Angeles d’effacer un déficit de trois points (94-97) pour mener de quatre longueurs (104-100). Quelques instants plus tard, c’est sur un nouveau tir à mi-distance de James que les Lakers ont stabilisé l’écart (116-111) à un peu plus d’une minute de la fin du match. Anthony Davis (27 points) a même ajouté deux lancers.
NBA
Gobert sur son association avec Towns : "On peut se rendre meilleurs"
IL Y A 12 HEURES
Mais les joueurs de Frank Vogel ont bien failli craquer. Et le rookie Jalen Green, deuxième choix de la draft, n’est pas passé loin de voler la défaite au quadruple MVP. Il a planté deux paniers à trois-points consécutifs dans les toutes dernières secondes. James et Russell Westbrook (27 points) ont chacun raté une tentative avant que Malik Monk rentre un lancer sur deux pour donner deux points d’avance à L.A. Kevin Porter Jr a eu une ultime tentative à trois-points, pour la gagne au buzzer. Ratée. La victoire revient donc à LeBron et à ses partenaires.
Avec 14 de ses 30 points marqués dans le quatrième quart temps, le natif d’Akron a fait le boulot. En allant piocher dans toutes les armes de son arsenal : main gauche, main droite, dunks, layups, tirs en fadeaway, trois-points, touché, puissance, etc. Avec aussi 10 passes décisives. Même à bientôt 37 ans, James est toujours un crack capable de prendre une rencontre en main. Mais bon, personne n’en doutait.

La performance : Le Heat résiste à Doncic et aux Mavericks

La dernière fois que Miami a aussi bien débuté une saison NBA, le Heat a fini sacré quelques mois plus tard. Les Floridiens sont allés chercher une sixième victoire en sept matches en battant les Mavericks (125-110) et démarrent donc aussi bien qu’en 2013, quand LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh portaient la franchise vers les sommets. Ce sont maintenant Jimmy Butler, Kyle Lowry et Bam Adebayo qui se retrouvent aux commandes. Et les trois All-Stars de South Beach ont tous inscrit 22 points ou plus mardi soir. Tyler Herro a même joué le rôle du quatrième mousquetaire en plantant 25 pions en sortie de banc, une nouvelle performance prolifique pour le meilleur sixième homme de la ligue. Ses 15 points dans le deuxième quart-temps ont permis à son équipe de prendre le large (46-32 en 12 minutes) pour mener de 8 longueurs à la mi-temps (70-62).
Le Heat domine déjà quasiment tous ses adversaires depuis la reprise – même Milwaukee et Brooklyn – et les joueurs d’Erik Spoelstra sont encore plus difficiles à battre quand les cadres brillent tous en même temps. En face, Luka Doncic a tout tenté. Le Slovène a inscrit 33 points, bien épaulé par les 25 points de Jalen Brunson. Les deux arrières de Dallas ont tenté de ramener les Texans à hauteur de Miami dans les dernières minutes. Avec un écart passé de 16 à - points en faveur du Heat (97-81 à 101-95) à 10 minutes de la sirène. Mais Butler (23 points) et compagnie n’ont pas craqué. Les voilà installés en tête de la Conférence Est, à égalité avec les Bulls. Mais c’est clairement l’équipe qui a fait la plus forte impression en NBA cette saison.

Le joueur : Paul devient le troisième meilleur passeur de tous les temps

Soirée historique pour Chris Paul. Le meneur des Phoenix Suns a dépassé Mark Jackson puis Steve Nash au classement des passeurs les plus prolifiques en carrière. Le tout en seulement une mi-temps ! Ses 7 passes décisives dans le premier quart-temps lui ont permis de doubler Jackson et d’égaler Nash avant de passer devant le Hall Of Famer quelques instants plus tard. CP3 a fini avec 14 points et 18 passes décisives pour mener les Suns à la victoire contre les Pelicans après avoir compté 20 points de retard (112-100). Désormais troisième meilleur passeur de l’Histoire, Paul compte 10346 caviars. Jason Kidd, le deuxième du classement, pointe à… 12091 passes décisives. Et John Stockton est intouchable en tête avec ses 15806 offrandes. Un record qui n’est vraiment pas prêt d’être battu.

La stat : 66

Comme le nombre de points compilés par Donovan Mitchell (36) et Mike Conley (30) la nuit dernière. Des performances nécessaires pour mener le Jazz à une nouvelle victoire contre les Kings (119-113). Un duel très engagé entre les deux équipes ! En effet, aucune d’entre elle n’a mené de 10 points ou plus tout au long de la partie. Elles se sont rendu coup pour coup. Même les 17 points de Mitchell dans le troisième quart-temps n’ont pas suffit à prendre le large. En revanche, les trois paniers à trois-points de Conley dans le money time ont fini par faire la différence. Utah a ainsi décroché son sixième succès en sept matches et occupe déjà la tête de la Conférence Ouest.

Les Français : Encore une moisson aux rebonds pour Rudy Gobert

Rudy Gobert est impressionnant depuis le début de la saison. Encore plus fort et plus productif que la saison dernière, quand il a tout de même terminé All-Star et DPOY. Le pivot du Jazz n’a marqué "que" 12 points mais il s’est appliqué sur la ligne réparatrice en convertissant 6 lancers-francs décisifs dans les dernières minutes de la partie. Avec la victoire à la clé. Il a surtout capté 20 rebonds. Son troisième match à 20 prises ou plus en deux semaines. Très solide.
Killian Hayes a compilé 8 points et 4 passes avec les Pistons. Une performance encourageante malgré la large défaite contre les Bucks. Frank Ntilikina a marqué 4 points en 19 minutes pour les Mavericks.

Les résultats de la nuit

Pistons - Bucks : 89-117
Mavericks - Heat : 110-125
Jazz - Kings : 119-113
Suns - Pelicans : 112-100
Lakers - Rockets : 119-117
NBA
La réunion secrète : Durant aurait discuté d'un retour avec les stars des Warriors
05/07/2022 À 08:48
NBA
Gobert vise les sommets avec Minnesota : "Le titre, c'est l'objectif"
04/07/2022 À 07:19