Le match : Portland envoie Brooklyn au tapis malgré Kyrie Irving

Joueur à mi-temps, Kyrie Irving profite des déplacements des Nets en dehors de New York pour engranger du rythme. Il a joué son deuxième match de la saison contre les Blazers lundi soir. Le meneur All-Star a été plutôt bon, avec 22 points inscrits en 40 minutes. La même performance que lors de sa première sortie. Sauf que cette fois-ci, la rencontre s’est soldée sur une défaite. Portland l’a emporté (114-108) malgré les forfaits de Damian Lillard et de CJ McCollum. Brooklyn a joué sans James Harden. D’où, peut-être, le très gros temps de jeu accordé à Irving.
Les Nets sont tombés sur un Anfernee Simons en pleine confiance. L’habituel remplaçant de Lillard se révèle cette saison et il enchaîne les belles performances. Encore 23 points, 6 rebonds et 11 passes (record en carrière) pour le jeune meneur la nuit dernière. Il a été bien épaulé par les vétérans Ben McLemore et Robert Covington, tous les deux auteurs de 5 paniers primés. C’est d’ailleurs McLemore qui a enterré les espoirs des New-yorkais dans les dernière secondes avec un nouveau tir extérieur (113-105). Kevin Durant a fini en double-double (28 points, 10 rebonds) mais Kyrie Irving et lui n’ont pas réussi à faire la différence dans le money time après un troisième quart-temps raté. Pas de changement au classement pour BK, qui reste deuxième mais voit Miami se rapprocher dangereusement.
NBA
Sabonis à Portland, Simmons à Sacramento, Wall aux Lakers... 5 trades que l'on aimerait voir en NBA
IL Y A 17 HEURES

Le joueur : Septième match de suite à plus de 30 points pour Joel Embiid

Joel Embiid est passé aux choses sérieuses. Les meilleurs joueurs et les meilleures équipes ont tendance à hausser leur niveau de jeu lors de la deuxième moitié de saison, histoire d’arriver lancés en playoffs. Le message est bien passé auprès du pivot All-Star, absolument injouable depuis deux semaines. Il a encore tout écrasé sur son passage lors du déplacement à Houston la nuit dernière. 31 points en 26 minutes et la victoire pour Philadelphie (111-91).
C’est tout simplement le septième match de suite à plus de 30 points pour le Camerounais. Et ce n’est certainement pas une coïncidence si les Sixers ont gagné les sept rencontres en question. Sans intérieur capable de le ralentir, Embiid s’en est donné à cœur joie contre les Rockets. Il a converti 9 de ses 16 tentatives tout en prenant 8 rebonds et en distribuant 6 passes décisives. Les Sixers sont revenus à la cinquième place et ils mettent même la pression sur les Bucks, un rang devant eux.

La performance : Ball et les Hornets s’offrent encore les Bucks

Deuxième duel de suite et deuxième victoire consécutive de Charlotte contre Milwaukee. Déjà vainqueurs des champions en titre samedi (114-106), les Hornets ont remis ça en disposant des Bucks in-extremis lundi soir (103-99). Giannis Antetokounmpo (26 points, 13 rebonds, 8 passes) et ses coéquipiers ont réussi à remonter un déficit de 15 points pour finalement égaliser à 35 secondes du buzzer (99-99). C’est alors que LaMelo Ball s’est retrouvé avec le ballon entre les mains. Réputé pour ses passes lasers, le jeune meneur est aussi à même de scorer. Il s’est créé son propre tir pour inscrire le panier pour la gagne par-dessus la défense adverse. Le sophomore a terminé avec 23 points, soit 4 unités de moins que son coéquipier Terry Rozier. Deux matches références pour les Hornets, qui espèrent désormais remonter au classement à l’Est.

Le duo : Brown et Tatum compilent 50 points contre Indiana

Il y a quelques jours, Jaylen Brown réfutait l’idée selon laquelle lui et Jayson Tatum ne sont pas compatibles sur le terrain. Mais c’est justement sur le parquet que les deux ailiers All-Stars ont donné la meilleure réponse possible. Boston a pris le dessus sur Indiana en prolongation (101-98) en s’appuyant sur les performances de ses deux jeunes joueurs. Brown a compilé 26 points, 15 rebonds et 6 passes tandis que Tatum a terminé avec 24 et 12 rebonds tout en arrachant les 5 minutes supplémentaires en marquant un panier décisif à 1,9 seconde de la fin du quatrième quart-temps. Les deux patrons des Celtics ont ensuite cumulé 9 des 12 points de leur équipe en prolongation. Avec une deuxième victoire à la clé pour la franchise du Massachusetts, dixième à l’Est.

Le rookie : Record en carrière pour Cade Cunningham

Les Pistons ne gagnent pas beaucoup. Mais il leur arrive d’aller chercher des victoires de prestige. Comme lundi soir, quand les jeunes joueurs de Dwane Casey ont vaincu le Jazz (126-116) après avoir compté 22 points de retard ! Sacrée performance. Un match référence pour Cade Cunningham. Le premier choix de la dernière draft a inscrit 29 points en plus de ses 8 passes décisives. Son nouveau record personnel au scoring. Il a notamment marqué 18 points dans le troisième quart-temps, moment où les Pistons ont rattrapé leur retard pour prendre 4 longueurs d’avance. Même si Detroit squatte les profondeurs du classement, Cunningham laisse entrevoir de belles promesses. Il serait même sans doute un peu plus considéré comme un sérieux candidat dans la course au trophée de meilleur rookie si les Pistons enchaînaient quelques victoires sur la deuxième moitié de la saison.

Les Français : Evan Fournier contribue à la victoire des Knicks

18 points en 22 minutes. Evan Fournier a rentabilisé son temps de jeu lundi. 18 points et 4 paniers primés pour le joueur star de l’équipe de France. Avec donc à la clé une victoire de New York contre San Antonio (111-96). Killian Hayes a été un peu plus discret avec 5 points inscrits en plus de ses 3 passes décisives lors du succès de Detroit contre Utah.

L'image : Miles Bridges colle lui aussi un vilain contre

Rien à voir avec l'action extraordinaire de Ja Morant dimanche soir mais Miles Bridges a envoyé la balle au fin fond des tribunes lors de ce block rageur.

Les résultats de la nuit en NBA

Hornets - Bucks : 103-99
Pistons - Jazz : 126-116
Celtics - Pacers : 101-98
Knicks - Spurs : 111-96
Rockets - Sixers : 91-111
Kings - Cavaliers : 108-109
Trail Blazers - Nets : 114-108
NBA
Le retour gagnant de Davis et la folle victoire des Clippers : c'était la fête à Los Angeles !
IL Y A 20 HEURES
NBA
Cleveland marche fort, Paul maître du "money time"
HIER À 05:58