Le match : Les Cavaliers se payent même les Bucks

"Ce n’est plus l’équipe de Cleveland que l’on a connu ces dernières années. Ils ont un bon groupe et il va falloir leur donner du respect. C’est une équipe de playoffs qui joue le titre." Les mots de Giannis Antetokounmpo témoignent de son admiration pour ses adversaires du soir. Les Cavaliers ne sont sans doute quand même pas en mesure de gagner un titre mais ils ont été impressionnants lors de leur choc avec les Bucks mercredi soir. Maîtres de leur sujet, confiants, déterminants et très adroits pour aller chercher une victoire de référence contre les champions (115-99). La franchise de l’Ohio est la sensation du moment en NBA et elle vient de s’installer sur le podium de la Conférence Est avec 30 succès en 49 matches. Incroyable pour une formation qui n’a gagné que 22 rencontres sur l’ensemble de la saison précédente.
Mais Antetokounmpo a raison : les Cavaliers ne sont plus les mêmes. Ils sont guidés vers le haut par un jeune meneur en pleine ascension : Darius Garland. 19 points et 8 passes pour le joueur de 22 ans, en passe de devenir All-Star pour la première fois. Evan Mobley ne l’accompagnera pas a priori mais le rookie, troisième choix de la draft, devrait lui aussi d’inviter très rapidement parmi les meilleurs joueurs de la ligue. En plus de ses 16 points, il s’est permis d’écraser le double MVP comme une crêpe sur dunk, justement à la suite d’un service de Garland.
NBA
Paul veut s'en relever : "Je ne prends pas ma retraite"
IL Y A 9 HEURES
Mais ce match au sommet, les joueurs de JB Bickerstaff l’ont encore une fois remporté en équipe. Et en faisant exploser la défense adverse derrière l’arc. 19 paniers à trois-points inscrits pour Cleveland, dont 7 dans le second quart-temps, moment où Kevin Love (25 points et 9 rebonds en 27 minutes) et ses partenaires ont pris le large en passant un 39-22 en 12 minutes. Les Cavaliers ont ensuite géré leur avantage comme des vétérans. Les voilà donc troisièmes à l’Est et lancés sur une série de 8 victoires en 9 matches.

Le joueur : Devin Booker décisif, 8 victoires de suite pour Phoenix

Même sans Rudy Gobert et Donovan Mitchell, le Jazz a livré une belle bataille contre les Suns la nuit dernière. Mais cette équipe de Phoenix, finaliste la saison dernière, ne doute jamais. Pas même quand elle est en difficulté. Devin Booker, Chris Paul et leurs coéquipiers ont passé un 8-0 dans les derniers instants de la partie pour finalement s’imposer creuser l’écart sur le fil et décrocher ainsi une huitième victoire consécutive (105-97).
Les Suns ont pris le contrôle alors que leurs adversaires avaient ramenés à l’écart à 2 petits points (94-92). Mais Booker est une machine à scorer qui ne s’arrête jamais. L’arrière All-Star a rentré deux tirs difficiles et la franchise de l’Arizona s’est mise à l’abri. Encore une performance supersonique du joueur de 25 ans, auteur de 43 points, 12 rebonds et 4 passes décisives.

La performance : Ja Morant score à profusion contre San Antonio

Les Grizzlies sont un peu le pendant des Cavaliers, mais à l’Ouest. Avec là aussi un jeune meneur à la baguette. Sans doute l’un des meilleurs de la NBA. Ja Morant a encore fait l’étalage de son talent en inscrivant 41 points contre les Spurs mercredi. Pour une nouvelle victoire de Memphis (118-110). La franchise du Tennessee occupe elle aussi la troisième place de sa Conférence. En plus de ses 41 points (15 sur 28 aux tirs), Morant a ajouté 5 rebonds et 8 passes décisives. Il n’a pas tremblé non plus une fois sur la ligne des lancer-francs en convertissant ses 6 dernières tentatives pour empêcher San Antonio de revenir au score.

La stat : 158

Comme le nombre de points marqués par les Hornets contre les Pacers la nuit dernière (158-126). Un nouveau record pour la franchise de Caroline du Nord. Très adroits – 58% aux tirs et 53% à trois-points – LaMelo Ball et ses coéquipiers se sont régalés toute la soirée. Le jeune meneur a fini en triple-double avec 29 points, 10 rebonds et 13 passes. Mais c’est surtout Kelly Oubre qui s’est illustré avec ses 39 points. L’ailier remplaçant, qui réalise la meilleure saison de sa carrière, a planté 10 paniers derrière l’arc, son nouveau record personnel à trois-points.

Les Français : Nicolas Batum fait le boulot

12 points et 7 rebonds pour un Nicolas Batum solide et précieux lors de la victoire des Clippers contre le Magic. Son compatriote Evan Fournier a été un peu plus à la peine avec 7 points inscrits à 2 sur 7 aux tirs en 20 minutes. Avec une défaite des Knicks contre le Heat à la clé (96-110). 3 points pour Killian Tillie avec les Grizzlies. Frank Ntilikina a participé à la fête lors de la large victoire des Mavericks contre les Trail Blazers. Il a joué 15 minutes, le temps de marquer 8 points.

Les résultats de la nuit en NBA

Cavaliers - Bucks : 115-99
Pacers - Hornets : 126-158
Magic - Clippers : 102-111
Hawks - Kings : 121-104
Heat - Knicks : 110-96
Nets - Nuggets : 118-124
Bulls - Raptors : 111-105
Spurs - Grizzlies : 110-118
Trail Blazers - Mavericks : 112-132
Jazz - Suns : 97-105
NBA
La claque monumentale : Dallas pulvérise Phoenix et rejoint les Warriors
IL Y A 11 HEURES
NBA
Tatum donne le droit de rêver à Boston, les Warriors en finale à l’Ouest
14/05/2022 À 06:16