Heat - Celtics : 102-127

Les deux équipes sont à égalité 1-1
Les Celtics sont persuadés de pouvoir battre n’importe quelle équipe en jouant au complet. Une confiance nourrie et renforcée après avoir dominé les Nets et les Bucks aux tours précédents. Ils n’ont pas eu la chance d’évoluer à pleine puissance lors du premier match des finales de la Conférence Est NBA, à la suite des forfaits de Marcus Smart et d’Al Horford. Résultat, ils se sont inclinés. Mais ces deux joueurs ont fait leur retour à l’occasion du Game 2 jeudi soir. Pour une issue complètement différente : une victoire éclatante, en déplacement (102-127). Avec un impact immédiat des deux revenants. Smart, surtout, a été impressionnant. Il a compilé 24 points, 9 rebonds et 12 passes, malgré une entorse du pied, tandis qu’Horford – placé sous protocole COVID-19 pendant quelques jours – a inscrit 10 points à 4 sur 4 aux tirs.
NBA
Smart fustige Tatum et Brown : "Ils ne veulent pas passer le ballon"
02/11/2021 À 14:09
Comme lors du Game 7 contre Milwaukee, Boston a fait la différence en prenant feu derrière la ligne à trois-points. Les joueurs d’Ime Udoka comptaient 10 points de retard en début de partie, au grand désarroi de leur coach, contraint d’exprimer sa frustration pour réveiller ses joueurs. Le message est bien passé. Les Celtics ont planté 5 paniers à trois-points en l’espace de 6 possessions pour passer un 17-0 à leurs adversaires afin de prendre la tête après 12 minutes de jeu (24-35). Jayson Tatum (27 points) et ses partenaires ont alors accentué leur avance en faisant exploser la défense du Heat, pourtant l’une des plus redoutées de la NBA. Le score était de 45-70 à la mi-temps. Match déjà plié.
Les Celtics ont même mené de 34 points au cours du quatrième quart-temps, passant ainsi tout près d’infliger aux Floridiens la plus lourde défaite (36 points) de leur histoire en playoffs. Ils ont inscrit 20 paniers primés au total, contre 10 pour leurs adversaires. Jaylen Brown (24 points) en a mis 4, tout comme Tatum. 5 pour Smart. Jimmy Butler a surfé sur ses 41 points du Game 1 en finissant meilleur marqueur de la partie avec 29 points. Mais il a paru trop souvent esseulé en attaque. Miami a perdu son premier match à domicile après 7 victoires consécutives devant son public en playoffs. Les hommes d’Erik Spoelstra vont vite devoir se reprendre en allant gagner au moins une rencontre sur le parquet de Boston.
NBA
"Je vais jouer" : Curry annonce sa présence au Game 4
10/06/2022 À 05:37
NBA
Un choc de générations qui ne fait pas peur aux Celtics
02/06/2022 À 05:28