Les Français : Nicolas Batum sort la deuxième mi-temps de sa vie contre Indiana

"Nicolas Batum a fait un match spectaculaire." Coach vaincu, Rick Carlisle a tenu à rendre hommage à l’ailier tricolore des Clippers. Et pour cause. En pleine confiance et en réussite, le vétéran a marqué 32 points pour mener Los Angeles à la victoire contre Indiana (139-133). 32 points tous inscrits… en deuxième période ! Le Français a pris feu derrière l’arc pour planter 7 paniers à trois-points. Dont certains particulièrement importants dans les dernières minutes, quand les Pacers ont tout tenté pour revenir au score. Mais Batum a inscrit 12 points de suite. Reggie Jackson et lui ont compilé 33 des 35 points marqués par les Californiens dans le quatrième quart-temps. Une performance décisive de la part du joueur de 33 ans. Il n’avait plus marqué autant de points en NBA depuis février 2018. "Je n’ai rien fait d’extraordinaire, j’étais juste grand ouvert", remarque le héros du soir. Il a mis les tirs qu’il fallait. 11 sur 16 au total, dont 7 sur 10 derrière l’arc. Avec même 5 rebonds et 3 passes. L’une des stars de la soirée.
NBA
Les Warriors en promenade face aux Mavericks
IL Y A 14 HEURES
17 points, 16 rebonds et 3 blocks pour Rudy Gobert qui, à l'image de ses coéquipiers, a souffert contre le small ball des Lakers dans les dernières minutes de la partie et n'a pas pu empêcher la défaite du Jazz.

Le match : Les Lakers renversent le Jazz dans le quatrième quart-temps

Ça fait des mois que l’on répète que les Lakers n’ont pas d’autres choix que de jouer "petit", avec quatre extérieurs autour de LeBron James, pour vraiment faire figure de candidats au titre, voire déjà aux playoffs. Une formule enfin optée par Frank Vogel il y a quelques semaines. Et un schéma encore salvateur dimanche soir, en conclusion du Martin Luther King Day. Les Angelenos ont décroché une belle victoire contre le Jazz (101-95) en faisant justement la différence sous l’impulsion de son cinq "small ball" dans le quatrième quart-temps.
Ils ont d’abord essayé de rivaliser avec la taille de Rudy Gobert (17 points, 16 rebonds) en envoyant Dwight Howard batailler dans la raquette. Ça a marché en première période mais le Jazz a vite repris le contrôle de la partie en passant un 9-0 dans le troisième quart-temps. La victoire semblait alors déjà loin pour LeBron James (25 points, 7 rebonds, 7 passes) et ses partenaires. Mais c’est en misant sur une combinaison plus mobile que les Californiens ont sorti leurs adversaires du match. Avec un excellent Stanley Johnson en facteur X.
Signé pour dix jours, l’ailier a inscrit 15 points à 7 sur 9 aux tirs en agressant continuellement Gobert dans le quatrième quart-temps. Les Lakers ont pris les devants avec un 11-0 et les coéquipiers de Donovan Mitchell (19 points, 0 sur 8 à trois-points) n’ont pas trouvé la moindre solution. Aussi bien en attaque qu’en défense. Los Angeles a remporté le dernier quart-temps 29 à 17. C’est seulement la quatrième fois cette saison qu’Utah marque moins de 100 points. Pour quatre défaites. Avec ce succès, James et ses camarades retrouvent un bilan équilibré. Ils sont septièmes à l’Ouest.

La performance : Garland et les Cavaliers s’offrent les Nets

C’est un peu l’image du début de cette soirée en l’honneur de Martin Luther King : Kyrie Irving et James Harden à terre pendant que les Cavaliers exultent, le sourire jusqu’aux oreilles. Fiers de leur performance. La jeune équipe de Cleveland, surprise du chef à l’Est cette saison, s’est offert l’armada de Brooklyn (114-107) lundi. "C’est un succès signature", remarque le coach JB Bickerstaff. Pour moi, le plus impressionnant, c’est de les avoir contenu à 19 points dans le quatrième quart-temps." Sans Kevin Durant, les Nets n’ont pas su tuer la partie dans le money time alors qu’ils menaient d’une longueur (87-88) à l’entame des 12 dernières minutes après 7 points consécutifs d’Irving pour conclure le troisième quart-temps. Le meneur All-Star a compilé 27 points et 9 passes. Harden en a ajouté 22 avec 10 caviars. Mais aucun des deux n’a réussi à faire la différence dans le final.
Les New-Yorkais ont notamment raté 5 tirs de suite dans les ultimes instants de la partie. Et pourtant, ils se sont tout de même retrouvés en mesure d’égaliser. Un trois-points aurait pu suffire. Mais le barbu a mal négocié sa passe devant la pression défensive d’un Lauri Markkanen qui a tenu bon malgré sa taille. Irving a glissé en la réceptionnant. Les deux stars à terre. Et Isaac Okoro (15 points) qui file en contre-attaque pour sceller la victoire des siens. Si le succès est collectif, Darius Garland s’est encore mis en valeur. Le jeune meneur des Cavaliers a renforcé sa candidature pour le All-Star Game en inscrivant 22 points en plus de ses 12 passes décisives. En se comportant comme le meilleur joueur sur le terrain malgré son opposition avec Harden et Irving. En prenant le dessus sur les Nets, les Cavaliers sont revenus à la quatrième place de la Conférence Est avec deux petites défaites de plus que leurs adversaires du soir, troisièmes.

Le joueur : Devin Booker flashé à 48 points

Devin Booker a réussi sa meilleure performance de la saison lors du Martin Luther King Day. L’arrière All-Star de Phoenix a marqué 48 points et les Suns ont battu les Spurs (121-107) en dominant le quatrième quart-temps. Bien que premiers et largement favoris, Chris Paul et ses coéquipiers ont été bousculés par les joueurs de Gregg Popovich. Ils ont remporté le quatrième quart-temps 34 à 16 pour décrocher une quatrième victoire consécutive.

Le comeback : Trae Young et les Hawks font chuter les champions en titre

Les Hawks ont enfin gagné devant leur public. Une première victoire depuis le 22 novembre dernier. Et pas n’importe quelle victoire. Menés au score pendant la majeure partie du match, Trae Young et ses coéquipiers ont su inverser la tendance pour venir à bout des Bucks (121-114). Avec, comme d’habitude, leur meneur en superstar et chef d’orchestre. Young a inscrit 15 de ses 30 points dans le quatrième quart-temps. Il a aussi distribué 11 passes décisives.
Primordial pour remonter un déficit de 14 points. Atlanta a souffert devant le tandem formé par Khris Middleton (34 points) et Giannis Antetokounmpo (27) avant de s’ajuster en défense. Le MVP grec a été particulièrement bien contenu. Il n’a pris que 6 rebonds, il a perdu 5 ballons et il a surtout terminé à 8 sur 20 aux tirs. Pendant ce temps-là, les Hawks sont remontés au score en finissant la partie sur un 35-17. De quoi effacer les 11 points de retard (86-97) à 9 minutes de la fin pour finalement l’emporter.

L’équipe : Memphis continue d’impressionner

Les Grizzlies ont rapidement réagi après avoir encaissé leur première défaite depuis fin décembre. Battus par les Mavericks, mettant ainsi fin à une série de 11 victoires à la suite, Ja Morant et ses partenaires ont bien rebondi en maîtrisant les Bulls (119-106), premiers à l’Est. La star montante de la ligue a inscrit 25 points, tout comme son coéquipier Desmond Bane. Ça fait donc 12 victoires en 13 matches pour Memphis, décidément à prendre au sérieux cette saison.

Le retour : Bam Adebayo enfin remis, Miami deuxième à l’Est !

Miami est presque au complet ! En effet, si Kyle Lowry manque encore à l’appel, Bam Adebayo a rejoué pour la première fois depuis plus d’un mois la nuit dernière. Le pivot All-Star a immédiatement participé à la victoire des siens en cumulant 14 points et 9 rebonds contre Toronto (104-99). Jimmy Butler a lui terminé en triple-double (19-10-10) pour assurer un nouveau succès du Heat. Les Floridiens sont désormais deuxièmes à l’Est et se remettent à faire peur.

Le retour (bis) : CJ McCollum revient fort

Après six semaines et 17 matches loin des parquets en raison d’un problème au poumon, CJ McCollum est finalement revenu à la compétition lundi soir. Ses 16 points (7 sur 13 aux tirs) en 28 minutes ont contribué au succès des Blazers contre le Magic (98-88).

Les résultats de la nuit en NBA

Celtics - Pelicans : 104-92
Knicks - Hornets : 87-97
Wizards - Sixers : 117-98
Cavaliers - Nets : 114-107
Grizzlies - Bulls : 119-106
Clippers - Pacers : 139-133
Hawks - Bucks : 121-114
Magic - Trail Blazers : 88-98
Heat - Raptors : 104-99
Mavericks - Thunder : 104-102
Spurs - Suns : 107-121
Lakers - Jazz : 101-95
NBA
Draft 2022 : Le Magic d'Orlando aura le premier choix, devant Oklahoma et Houston
HIER À 06:21
NBA
Butler frappe fort d’entrée, Miami calme Boston
HIER À 04:25