Le match : Anthony Davis revient, les Lakers domptent les Nets

Après 17 matches d’absence en raison d’une entorse au genou, Anthony Davis a rejoué la nuit dernière. L’intérieur All-Star s’est mis en jambe en passant 25 minutes sur le parquet (8 points) tout en assistant de près au carton de LeBron James. Le King a inscrit 33 points, avec 7 rebonds et 6 passes, pour mener les Lakers à la victoire contre les Nets (106-96). Une nouvelle performance offensive de premier plan pour le quadruple MVP, qui reste sur 18 matches de suite à 25 points ou plus. Lui-même avoue n’avoir jamais été "autant en confiance" en attaque. Sa présence s’est avérée déterminante, une fois de plus, contre une formation de Brooklyn privée de Kevin Durant et Kyrie Irving.
NBA
Le Heat refroidit les Celtics et vire en tête
IL Y A 2 HEURES
Davis a débuté la partie en claquant un dunk et les Lakers ont rapidement pris l’avantage (33-25). Ils ont globalement maîtrisé leur sujet tout au long de la rencontre, ce qui est loin d’être le cas à tous les matches pour les joueurs de Frank Vogel. James Harden a compilé un triple-double (33 points, 12 rebonds, 11 passes) sans vraiment pouvoir mener les Nets à la victoire. Ce succès permet aux Californiens de retrouver un bilan équilibré (24-24).

La performance : Luke Kennard inscrit 7 points en 9 secondes pour faire gagner les Clippers

Incroyable. Les Clippers sont officiellement les rois du comeback en NBA. En battant les Wizards sur le fil (116-115) après avoir compté 35 points de retard, ils ont bouclé leur troisième victoire en remontant un déficit d’au moins 24 points… juste sur le mois de janvier ! L’équipe de Los Angeles s’est appuyée sur une deuxième mi-temps de folie pour renverser Washington. Avec un Luke Kennard héroïque pour faire la différence dans le final. Il a aussi, c’est vrai, profité des erreurs grossières de la part de ses adversaires.
Le sniper des Clippers a d’abord planté un panier primé pour ramener les siens à 3 longueurs à 9 secondes de la sirène (112-115) en sortie de temps mort. Les Wizards ont ensuite paniqué sur la remise en jeu. Incapables de faire une passe au bout de 5 secondes, ils ont été contraints de rendre la balle aux joueurs de Tyronn Lue. Kennard a alors porté le coup de grâce avec un nouveau tir primé pour égaliser… avec la faute de Bradley Beal. Une action à quatre points improbable pour terminer le travail et aller chercher une victoire qui l'est tout autant.

Le joueur : Joel Embiid encore en mode rouleau-compresseur

Les soirs se suivent et se ressemblent pour Joel Embiid et les Sixers. Ils ont enregistré une douzième victoire en quinze matches en s’imposant face à des Pelicans dépeuplés (117-107) avec 42 points et 14 rebonds du pivot camerounais. La superstar est dans la forme de sa vie. Embiid, qui s’affirme de plus en plus comme un sérieux favori pour le MVP, a marqué 50, 40, 38 puis donc 42 points sur ces quatre dernières sorties. Avec 12 rebonds ou plus à chaque fois. Soit 42,5 points (57%), 12,8 rebonds et 4,5 passes de moyenne sur les quatre rencontres en question. Une machine.

La stat : 53

Comme l’écart entre les Celtics et les Kings mardi soir. Une victoire 128 à 75 de Boston avec 36 points de Jayson Tatum et 30 de Jaylen Brown. Il est franchement temps de tout casser à nouveau à Sacramento.

Le rookie : Cade Cunningham

Moins souvent cité que ses compères Evan Mobley ou Scottie Barnes dans la course pour le trophée de meilleur rookie de la saison, Cade Cunningham est pourtant en train de monter en puissance semaine après semaine. Si les Pistons ont (encore) perdu la nuit dernière, contre les Nuggets (105-110), le premier choix de la dernière draft a livré une prestation assez épatante en compilant 34 points, 8 rebonds, 8 passes, 4 contres et 2 interceptions. Encore quelques performances du genre et le jeune homme fera figure de favori pour la récompense.

Les Français : Frank Ntilikina revient dans la rotation à Dallas

Frank Ntilikina a enfin pu passer un peu de temps sur les parquets la nuit dernière. Le Strasbourgeois joue très peu avec Dallas ces dernières semaines. Mais il a profité de la lourde défaite des siens pour grappiller 18 minutes tout en terminant avec 7 points et 5 rebonds. Gêné par des fautes en début de partie, Nicolas Batum n’a joué que 8 minutes. Il n’a pas vraiment pesé sur la victoire des Clippers contre les Wizards. 4 rebonds mais 0 point et un seul tir tenté.

Les résultats de la nuit en NBA

Pistons - Nuggets : 105-110
Raptors - Hornets : 125-113
Wizards - Clippers : 115-116
Sixers - Pelicans : 117-107
Celtics - Kings : 128-75
Nets - Lakers : 96-106
Rockets - Spurs : 104-134
Warriors - Mavericks : 130-92
Trail Blazers - Timberwolves : 107-109
NBA
Miami résiste au comeback de Boston mais perd Jimmy Butler
IL Y A 2 HEURES
NBA
Les Warriors renversent les Mavericks et font le break malgré la performance XXL de Doncic
HIER À 06:24