Phénoménal. Stephen Curry a écrit un nouveau chapitre de sa fabuleuse histoire vendredi soir en devenant le recordman du nombre de trois points inscrits, saisons régulières et playoffs confondus, dans l'histoire de la NBA face à Chicago (119-93), dans un match où la star des Golden State Warriors a signé 40 points et 9 tirs primés.
Ce record, porté à 3 366 paniers réussis (en 886 matches), soit huit de mieux que la marque de Ray Allen (en bien plus de rencontres, 1 471), n'est pas celui qui compte le plus aux yeux des spécialistes. Il reste au meneur des Warriors à dépasser les 2 973 tirs réussis par son glorieux aîné en saison régulière uniquement. Il en est à 2 896 et, à ce rythme, devrait y parvenir d'ici Noël.
NBA
Les Lakers coulent avec James, les Warriors brillent sans Curry
20/11/2021 À 08:02
En attendant, Curry a encore éclaboussé de tout son talent cette rencontre à sens unique, qui a vu les Warriors encore montrer du beau jeu, contre des Bulls quelque peu décevants compte tenu de leur renouveau entrevu en ce début de saison.
Le soleil brille également sur Phoenix, malgré l'ombre du racisme et du sexisme apparue avec les allégations visant le propriétaire de la franchise. Les Suns n'ont pas fait de détail à Memphis (119-94), alignant eux aussi un septième succès de rang qui les propulse à la 2e place à l'Ouest. Une démonstration de force collective pour le finaliste du dernier championnat, avec sept joueurs entre 10 et 17 points, tout en défendant particulièrement bien, puisque côté Grizzlies, seule la pépite Ja Morant a surnagé (26 pts, 12 rbds, 6 passes).
Memphis (6-6) demeure 8e, derrière les Lakers (7e), privés de LeBron James (abdominaux) pour le 5e match d'affilée et qui sont passés totalement au travers contre Minnesota (107-83), vainqueur grâce à Karl-Anthony Towns (29 pts, 7 rbds) et une défense fantomatique de L.A. Anthony Davis (22 pts, 8 rbds) et Russell Westbrook (20 pts) ont été présents, mais seuls et chacun dans leur coin, sans argument collectif à faire valoir.

Doncic et Jokic voient triple-double

Profitant du retour de suspension de Nikola Jokic, auteur d'un triple-double (22 pts, 19 rbds, 10 passes), Denver a infligé une sixième défaite de rang à Atlanta (105-96), malgré Trae Young (30 pts). Les Nuggets (5e) ont le même bilan (8-4) que Dallas solide vainqueur à San Antonio (123-109), avec Luka Doncic également en mode triple-double (32 pts, 15 passes, 12 rbds) et Kristaps Porzingis aussi prolifique (32 pts).
A l'Est, profitant du revers des Bulls (3e), Brooklyn s'est immiscé à la 2e place, au profit de son succès à la Nouvelle-Orléans (120-112). Les Nets se sont fait un peu peur sur la fin, mais James Harden a sorti sa meilleure performance de la saison (39 pts, à 11/18, 12 passes) pour tenir le résultat. A ses côtés, Kevin Durant a encore été efficace (28 pts, à 11/17, 8 passes, 7 rbds).
Recruté par Boston pour son apport offensif, Dennis Schröder a justifié cet investissement, puisqu'il a été le grand artisan de la victoire de son équipe après prolongation (122-113), contre les Bucks, champions en titre. L'arrière allemand a inscrit 8 des 14 points des Celtics dans l'"overtime", pour finir avec 38 unités.
Bien que privé de Giannis Antetokounmpo (cheville), Khris Middleton (Covid-19) et Brook Lopez (dos), Milwaukee (11e) a fait preuve d'une belle résistance collective. Si Jrue Holiday avait moins vendangé (6/25), un meilleur sort eut été envisageable que cette septième défaite en 13 matches. A Charlotte, les Hornets ont eu le dernier mot face aux Knicks (104-96), en s'appuyant sur LaMelo Ball (12 pts, 17 rbds, 9 passes, 5 interceptions) et Miles Bridges, décisif dans le money-time.
NBA
Première cauchemardesque pour Westbrook : "Beaucoup de choses ont dû se bousculer dans sa tête"
20/10/2021 À 07:45
NBA
Enfin vacciné, Wiggins va pouvoir jouer avec les Warriors
04/10/2021 À 05:45