Le match : LeBron James prend sa revanche sur les Pistons

Cette fois-ci, il n’y a pas eu de drama. Pas d’altercation ou d’expulsion. Mais un grand LeBron James pour faire tomber les Pistons (110-106) lors de ses retrouvailles avec Isaiah Stewart. Lors du dernier duel, la semaine dernière, le King avait fini par se faire renvoyer au vestiaire à la suite d’un vilain geste sur l’intérieur qui, fou de rage, s’était ensuite rué – sans l’atteindre – sur le quadruple MVP. Les Lakers ont tout de même gagné ce match par la suite mais sans James. Dimanche, leur superstar a brillé pendant 37 minutes. Le temps d’inscrire 33 points (12 sur 20 aux tirs), de prendre 5 rebonds et de distribuer 9 passes décisives.
Anthony Davis et Russell Westbrook ont suivi son exemple. 24 points et 10 rebonds pour le premier, 25 points, 6 rebonds et 9 passes pour le second. Avec de l’adresse à chaque fois. Mais malgré ce carton du trio, les Californiens ont eu du mal à se défaire des modestes Pistons, certes combatifs. Ils ont été devants pendant la majeure partie de la rencontre avec même une avance de 13 points à l’entame du quatrième quart-temps (83-70) et de 17 points à 8 minutes du buzzer (95-78). Mais les Pistons sont revenus sur le fil, au point de forcer le retour de James sur le parquet. Ce dernier a alors inscrit 5 points en 1 minute pour remettre L.A. dans le coup. Avec cette victoire, les Lakers retrouvent un bilan équilibré : 11 succès et 11 défaites.
NBA
Blockbuster à venir ? Philadelphie travaille sur un trade de James Harden… pour cet été
IL Y A 13 HEURES

Le joueur : Stephen Curry voit rouge contre les Clippers

Il n’y a rien de plus dangereux pour une défense NBA qu’un Stephen Curry en colère. Les Clippers, qui ont un peu trop cherché à malmener physiquement la superstar des Warriors, en ont fait les frais. Curry a pris une faute technique en exprimant son mécontentement auprès des arbitres, coupables de trop laisser jouer à ses yeux. Il s’est ensuite vengé sur ses adversaires pour mener Golden State à une nouvelle victoire (105-90). En marquant notamment 11 de ses 33 points après l’incident. Un coup de chaud tardif pour éteindre pour de bon Los Angeles dans un Staples Center acquis à sa cause et qui lui a affiché son soutien avec des chants à de multiples reprises.
Les Warriors ont fait le trou sous l’impulsion de leur MVP en furie. L’écart est passé de 9 à 23 points en l’espace de 5 minutes après la faute technique accordée à Steph Curry. Avec justement trois paniers primés de l’intéressé. Paul George a marqué 30 points mais son équipe n’a pas pu rivaliser. Personne n’y parvient en NBA en ce moment. Ou alors peut-être Phoenix, qui reste sur 16 victoires de suite. Les Suns sont justement les prochains adversaires des Warriors mardi soir. Un sacré choc au sommet qui s’annonce.

La série : 7 de suite pour les Bucks

Même quand les Bucks étaient dos au mur, on sentait qu’il valait mieux ne pas s’inquiéter pour les champions en titre. Les matches suivants nous ont donné raison. Milwaukee a enchaîné un septième succès de rang en battant Indiana dimanche soir (118-100). Quasiment au complet (Brook Lopez manque à l’appel, d’où l’arrivée de DeMarcus Cousins dans le Wisconsin), les Bucks ont tout de même fière allure. Avec un cinq majeur qui fait maintenant la différence.
26 points et 13 rebonds à presque 70% aux tirs pour Giannis Antetokounmpo. 23 points, 7 rebonds et 9 passes pour un Jrue Holiday en grande forme qui monte en puissance depuis son retour dans la rotation. Bref, une équipe de plus en plus redoutable qui a laissé les Pacers sans solution. Attention, les champions sont déjà de retour dans le top-4 à l’Est.

La stat : 10

Comme le nombre de passes décisives de Jayson Tatum dimanche soir. Accusé récemment d’être égoïste, l’ailier All-Star a réagi avec orgueil en distribuant les caviars pour ses coéquipiers contre Toronto. Une bonne décision si l’on se fie à son adresse : 2 sur 16 aux tirs et 8 petits points. Tatum a trouvé une autre manière d’impacter le jeu et les Celtics ont décroché une quatrième victoire en six rencontres en venant à bout des Raptors (109-97).

Les Français : Killian Tillie voit un peu le terrain

Peu utilisé cette saison, l’intérieur Killian Tillie a pu jouer 10 minutes lors de la large victoire des Grizzlies contre les Kings (128-101). Résultat, le Français a marqué 5 points tout en bloquant 2 tirs. C’est le deuxième match de suite avec au moins 10 minutes au compteur pour lui. Encourageant. Killian Hayes a compilé 6 points, 3 rebonds et 8 passes pour les Pistons, battus de peu par les Lakers la nuit dernière (106-110). Une prestation assez complète du meneur, même s’il n’a pris que 4 tirs.

Les résultats de la nuit en NBA

Clippers - Warriors : 90-105
Pacers - Bucks : 100-118
Raptors - Celtics : 97-109
Grizzlies - Kings : 128-101
Lakers - Pistons : 110-106
NBA
Doncic et Butler ont régalé, c'était chaud pour les Warriors
IL Y A UN JOUR
NBA
Les Knicks se relancent face aux Clippers, Tatum prend feu
HIER À 21:20