Le match : Les Warriors dominent les Sixers sur la durée

De 19 points de retard à une victoire de 20 points. Les Warriors sont décidément capables de tout. Malmenés par les Sixers en début de match, ils se sont repris dans le troisième quart-temps – leur marque de fabrique – pour finalement l’emporter assez facilement (116-96). Un succès de plus pour Stephen Curry et ses coéquipiers, intenables dans le quatrième quart-temps. Le meneur star a été bon, avec 25 points inscrits, mais surtout altruiste : 10 passes décisives. C’est en faisant tourner la balle que les Californiens ont pris le dessus sur une équipe des Sixers courageuse mais toujours privée de Joel Embiid.
Juan Toscano-Anderson a été excellent en sortie de banc (13 points à 6 sur 6, 6 rebonds et 6 passes), Otto Porter aussi (12 points). C’est toute la force des Warriors : le danger peut venir de partout. "Strengh in Numbers" ("la force du nombre" en VF). Un slogan culte lors des plus grands moments de l’Histoire récente de la franchise. Une formule toujours vraie qui revient à la mode maintenant que Golden State caracole en tête de la ligue avec 16 victoires en 18 matches.
NBA
Curry et les Warriors font le show, Embiid en mode bulldozer
IL Y A UNE HEURE

Le joueur : LeBron James en patron pour les Lakers

LeBron James est de retour et ça change beaucoup de choses pour les Lakers. Suspendu lors de la défaite de Los Angeles au Madison Square Garden de New York, le King s’est vengé à Indiana. Avec une performance de patron pour mener les siens à la victoire après prolongation (124-116). 39 points, son meilleur match de la saison au scoring. Avec des paniers importants à la pelle. Déjà, sans lui, les Angelenos se seraient peut-être inclinés dans le temps réglementaire. James a inscrit 7 points de suite pour donner 6 longueurs d’avance à un peu plus d’une minute de la fin du quatrième quart-temps (110-104). Mais comme souvent, les Lakers n’ont pas su tenir cet avantage. Et le quadruple MVP a même manqué le tir de la gagne.
Mais il a juste fait durer le plaisir. Et en prolongation, LeBron James a vraiment assommé les Pacers. Un premier trois-points pour mettre son équipe au contrôle (117-114). Un autre dans la foulée pour achever ses adversaires. Avec même la petite célébration qui va avec.
Les Lakers affichent à nouveau un bilan positif avec 10 victoires et autant de défaites. Mais ils n’ont joué que 9 matches avec LeBron, pour un bilan de 6-3.

La série : 14 de suite pour Phoenix

Ce n’est pas passé loin. La série victorieuse de Phoenix a bien failli s’arrêter à Cleveland mercredi soir. Mais Devin Booker et Chris Paul ont pris les commandes dans les derniers instants pour mener les Suns à une 14ème victoire de suite en venant finalement à bout des Cavaliers (120-115). "On sait que l’on peut gagner sans la manière. On préférerait gagner de 30 à chaque fois. Mais les Cavaliers ont vraiment une bonne équipe et on trouve juste d’autres façons de gagner", confie le coach, Monty Williams. Les derniers finalistes ont effectivement décroché tout type de victoires différentes depuis un mois. Pour arriver à cette série de 14 d’affilée.
Mais, souvent, ça revient aux talents de CP3 et Booker. Le premier a compilé 17 points et 12 passes en inscrivant 4 lancers-francs dans les 8 dernières secondes. Le second a marqué 35 points. Et les Suns ont fini par s’arracher sur la fin pour assurer un nouveau succès, en profitant notamment de 3 lancers ratés par Ricky Rubio dans les moments décisifs. C’est justement contre Cleveland que Phoenix a lancé sa série le 30 octobre dernier. Quasiment un mois plus tard, la voici toujours invaincue avec un bilan de 15-3.

La performance : Anthony Edwards mène les Wolves à une cinquième victoire de rang

Ça va mieux à Minnesota. La jeune équipe fonctionne par séries et elle est sur la pente ascendante après avoir traversé des moments difficiles. Les Wolves ont tout de même enchaîné une cinquième victoire de suite en prenant le dessus sur le Heat (113-101), deuxième à l’Est ! Un succès à mettre à l’actif d’Anthony Edwards. Le premier choix de la draft 2020 a été excellent et décisif malgré la présence de Jimmy Butler face à lui. Il a terminé avec 33 points et 14 rebonds tout en sonnant la révolte de sa meute. Et il n’est pas passé loin de claquer l’un des dunks de l’année.
Les Wolves sont revenus des vestiaires avec 8 points de retard (54-62) mais ils ont enchaîné les paniers lointains pour recoller au score puis repasser devant. Malik Beasley a ajouté 29 points pour Minnesota, qui revient dans la course au top-8 à l’Ouest (huitième avec 9 victoires et 9 défaites).

La surprise : Les Rockets ont choqué les Bulls !

Enfin ! Les Rockets ont enfin gagné un match après 15 défaites de rang ! Et pour marquer le coup, ils ont battu les Bulls, l’une des meilleures équipes de la Conférence Est ! Une victoire 118 à 113. La deuxième de la saison. Avec 8 joueurs à 10 points ou plus – dont 18 pour Danuel House ou encore 16 pour Christian Wood – pour prendre le dessus collectivement sur l’armada de Chicago. Les Rockets sont toujours derniers en NBA mais ils vont pouvoir construire autour de ce joli succès pour le moins inattendu.

L'image : Kevin Durant passe Allen Iverson au classement des meilleurs marqueurs de tous les temps

Kevin Durant intègre le top-25 en doublant l'une de ses idoles, Allen Iverson. Il lui suffisait d'un point pour passer devant l'ancienne superstar des Sixers.
"Iverson était l'un de mes joueurs fétiches. Un de ceux que je voulais copier à chaque fois que je jouais dehors. Le dépasser, c'est incroyable. Je dois continuer maintenant", confie KD, auteur de 21 points lors de la victoire des Nets contre les Celtics (123-104).

Les Français : Rudy Gobert inarrêtable dans la raquette, Maledon de retour

Rudy Gobert pourrait au moins être cité dans le quatre ou cinq mentions en dehors du top-5 des favoris pour le MVP après plus d’un mois de compétition. Parce que oui, il est vraiment dominant et son Jazz enchaîne les succès. Déjà 12 en 18 matches. Dont le dernier en date contre le Thunder la nuit dernière (110-104). Avec 15 points (5 sur 7 aux tirs), 17 rebonds et 5 blocks pour le pivot français. En face, Theo Maledon a rejoué avec Oklahoma City pour la première fois depuis deux semaines. Il a marqué 6 points en 13 minutes.

Les résultats de la nuit en NBA

Cavaliers - Suns : 115-120
Pacers - Lakers : 116-124
Magic - Hornets : 99-106
Celtics - Nets : 104-123
Rockets - Bulls : 118-113
Grizzlies - Raptors : 113-126
Bucks - Pistons : 114-93
Timberwolves - Heat : 113-101
Pelicans - Wizards : 127-102
Thunder - Jazz : 104-110
Spurs - Hawks : 106-124
Kings - Trail Blazers :125-121
Warriors - Sixers : 116-96
NBA
Dunk, contres et rebonds : Gobert a gobé Cleveland
HIER À 06:15
NBA
Chamboule-tout en NBA : Warriors et Nets au tapis !
HIER À 07:43