Le match : Thompson retrouve son mojo, les Warriors gagnent enfin à l’extérieur

Enfin. Enfin une victoire à l’extérieur pour les Warriors, vainqueurs des Rockets dimanche (127-120). Enfin. Enfin un Klay Thompson en réussite, en confiance et même carrément en état de grâce. L’arrière All-Star, en grande délicatesse avec son tir cette saison, a inscrit 41 points en claquant 10 paniers lointains la nuit dernière. Un carton individuel qui coïncide donc avec la fin de série peu flatteuse des champions en titre loin de leur terre.
NBA
James et les Lakers victorieux dans la douleur, les Bucks renversent les Cavs
IL Y A 6 HEURES
Boosté par une conversation qu’il a eu avec Draymond Green il y a quelques jours, Thompson s’est mis dans le rythme très rapidement. 20 points dès le premier quart-temps, à 7 sur 9 aux tirs dont 4 sur 5 à trois-points. De quoi mettre les Warriors sur les bons rails (40-28). Les Californiens ont subi le retour des Texans et ils sont finalement revenus au vestiaire avec 4 points de retard mais Klay a remis 3 paniers extérieurs dans le quatrième quart-temps. Stephen Curry a lui aussi pris le relais pour finir avec 33 points et 15 passes décisives. Les Warriors ont l’air d’aller un peu mieux. Surtout parce que l’un de leurs piliers retrouve la (grande) forme.

Le joueur : Retour gagnant pour Irving avec Brooklyn

Les Nets lui ont imposé une liste de six missions à réaliser pour revenir à la compétition et Kyrie Irving s’y est plié avant de présenter une encore des excuses, plus profondes cette fois-ci, après avoir posté sur ses réseaux sociaux l’affiche d’un film reprenant des clichés antisémites. Et c’est donc après avoir été manqué 8 matches suite à sa suspension que le meneur All-Star a finalement rejoué dimanche soir. Enfin un peu de normalité à Brooklyn. Même enfin quelques raisons d’être optimistes avec la victoire des Nets contre les Grizzlies (127-115).
Bien qu’à court de rythme, Irving a marqué 14 points en 26 minutes. Mais la vraie raison de se réjouir pour les New-yorkais, c’est la performance de Ben Simmons. L’Australien continue sa montée en puissance. Il vient de réaliser son meilleur match de la saison… pour la troisième fois d’affilée. Agressif, inspiré, il a inscrit 22 points en convertissant 11 de ses 13 tentatives. En captant 8 rebonds et en offrant 5 passes décisives. Avec le retour de Kyrie Irving et le déclic trouvé par Ben Simmons, Brooklyn tient peut-être enfin son Big 3.

La performance : Davis mène les Lakers

Anthony Davis est en grande forme et ça change tout pour les Lakers. L’intérieur All-Star a posté 30 points et 18 rebonds la nuit dernière, menant ainsi Los Angeles à une très large victoire contre San Antonio (123-92). C’est le troisième match de suite d’AD avec au moins 30 points et 15 rebonds – et c’est seulement le troisième joueur de la franchise à réussir une pareille série. C’est surtout le troisième succès consécutif pour des Angelenos qui remontent doucement la pente.

L’action : Cancar, une prière au buzzer qui change tout

Les Nuggets ont battu les Mavericks de justesse dimanche (98-97). Et, d’une certaine manière, on pourrait dire que le tournant du match a été le panier à trois-points de Michael Porter Jr à 55 secondes de la sirène, moment où il a donné le dernier avantage de la partie à son équipe. Mais tout s’est peut-être joué avant pendant que les deux équipes étaient… au vestiaire. A la mi-temps.
En effet, c’est à ce moment-là que les arbitres ont revisionné un tir à trois-points de Luka Doncic au buzzer du deuxième quart-temps. Ils en ont conclu que le Slovène avait mis le pied en touche. Du coup, quand les joueurs sont revenus du tunnel, ils ont rejoué les deux dernières secondes de cette première mi-temps. Cancar a alors balancé un tir de son camp. Dedans. Et à la place de compter 7 points de retard, les Nuggets n’ont eu plus qu’une petite longueur à rattraper. Sur un match aussi serré, ça a forcément fait la différence.

Les Français : Hayes s’illustre, Fournier toujours au placard

Titulaire avec Detroit, Killian Hayes a délivré 6 passes décisives en 29 minutes. Il a aussi marqué 9 points tout en étant maladroit aux tirs (3 sur 9). Les Pistons se sont inclinés contre les Kings. Evan Fournier est le seul joueur des Knicks à ne pas être entré en jeu lors de la défaite contre les Suns la nuit dernière. Sorti de la rotation de Tom Thibodeau, il n’a plus disputé la moindre minute depuis le 13 novembre.

Tous les scores

Suns - Knicks : 116-95
Wizards - Hornets : 106-102
Kings - Pistons : 137-129
Nets - Grizzlies : 127-115
Cavaliers - Heat : 113-87
Rockets - Warriors : 120-127
Mavericks - Nuggets : 97-98
Lakers - Spurs : 123-92
NBA
Gobert et les Wolves cartonnent, Tatum et Brown prennent le dessus sur Doncic
24/11/2022 À 05:48
NBA
Surprenant deuxième à l’Ouest, le Jazz doit-il changer ses plans ?
23/11/2022 À 12:12