Limoges étouffe Gravelines-Dunkerque

Limoges étouffe Gravelines-Dunkerque

Le 21/10/2012 à 00:03Mis à jour Le 21/10/2012 à 17:55

Limoges a réussi une très belle performance en s'imposant sur le parquet de Gravelines-Dunkerque (67-55). Plus aucune équipe n'est invaincue, Le Havre et l'ASVEL étant tombés à Cholet et Nanterre. Orléans, défait par Le Mans, est seul dernier.

Limoges bat *Gravelines-Dunkerque : 67-55

La grosse surprise de cette soirée, avec la victoire d'un promu chez un poids lourd, peut s'expliquer via un différentiel hallucinant. 20-3 : le score du deuxième quart-temps en faveur de Limoges, qui menait 18-17 après dix minutes puis 38-20 dix minutes plus tard. Durant cette période catastrophique, le BCM tira à 1/7 à deux-points, à 0/7 à trois-points et à 1/7 aux lancers-francs ! Le seul panier du quart-temps pour les locaux fut inscrit après douze échecs par Cyril Akpomedah. Au final, Gravelines tira à 29,8% (17/57), et ne put jamais se remettre de ces dix minutes ratées. Juby Johnson a tout de même terminé à 15 points à 4/10, 4 rebonds et 4 passes, Aldo Curti (à 3/7) et Dwight Buycks (à 4/12) ajoutant 12 points chacun. Pour Limoges, qui remporte un deuxième succès à l'extérieur après celui conquis à Nanterre, Brad Wanamaker a totalisé 14 points à 5/8, 5 rebonds et 3 passes, Raphaël Desroses 13 points à 5/8 et 5 rebonds.

*Le Mans bat Orléans : 71-64

Orléans est la seule équipe à n'avoir toujours pas gagné. Le Mans n'a pas marqué beaucoup de trois-points : 6, sur 15 tentatives. Mais sur les six réussites, quatre de ses flèches furent décochés dans le premier quart-temps. Si bien qu'après 10 minutes, le MSB avait largué Orléans, loin derrière, 30-14. L'avance des Sarthois monta à +23 dans le deuxième quart. Petit à petit pourtant, Orléans est revenu, via Jahmar Young (18 points à 6/16 dont 5/13 à longue distance), via Brian Greene (15 points à 6/10), ou encore Caleb Green (9 points à 4/7, 8 rebonds et 4 passes). L'OLB, qui a remporté le troisième quart 12-6, s'est rapproché à 5 points dans l'ultime période. Le MSB a tenu bon, notamment avec J.P. Batista (12 points à 6/9, 4 rebonds et 4 passes). Khalid El-Amin a également inscrit 12 points (à 5/7), Charles Kahudi a totalisé 11 points à 4/8, 4 rebonds et 3 passes.

*Nanterre bat ASVEL : 90-77

Premier succès pour Nanterre, premier revers pour l'ASVEL. La JSF a globalement dominé cette rencontre, menant quasiment de bout en bout. Porté notamment par David Lighty (23 points à 10/15, 3 rebonds et 3 passes), excellent, Nanterre s'est de suite placé en tête (22-18 après un quart-temps, 39-32 après vingt minutes) et a rapidement franchi la barre des dix longueurs d'écart. Quand l'ASVEL tentait de revenir, les locaux trouvaient toujours du répondant, avec, outre Lighty, les pénétrations de Chris Oliver (22 points à 8/10, 4 rebonds et 3 passes), les shoots de Chris Warren (14 points à 5/14 dont 4/10 à longue distance). Pour ses débuts, Chris Massie, encore court physiquement, a tout de même pu jouer 21 minutes, pour 6 points à 3/4. Du côté de l'ASVEL, trop permissive en défense, pas assez disciplinée en attaque, Edwin Jackson a compilé 18 points à 4/10, 5 rebonds et 3 passes, Amara Sy a inscrit 14 points à 6/10.

*Cholet bat Le Havre : 71-62

Il n'y aura pas de passe de trois pour Le Havre; limité en quantité (seulement 8 joueurs sont entrées, le banc n'a apporté que 5 points, via Gédéon Pitard). La première d'A.J. Slaughter sous le maillot choletais fut positive. L'arrière américain, de retour d'une opération de l'appendicite, contribua grandement au deuxième succès de rang de CB. Dans un match longtemps indécis, alors que les deux équipes étaient à égalité, 55 partout, peu après l'entame du dernier quart, Cholet a fait le trou en terminant par un 16-7, avec notamment neuf points de Salughter (12 points à 2/8 aux tirs et 7/10 aux lancers au final). C'est Terrell Everett qui a fini meilleur marqueur de la partie avec 19 unités (à 7/15, avec 4 rebonds et 3 passes), Marcus Goree a ajouté 15 points à 5/13 et 6 rebonds. Pour le STB, Bernard King a perdu 8 balles, mais assuré 17 points à 7/11, 5 rebonds et 7 passes, Vlad Moldoveanu a rendu un double-double avec 14 points à 6/12 et 10 rebonds.

*Boulazac bat Poitiers : 73-67

Après deux échecs, Boulazac tient la première victoire de son histoire dans l'élite du basket français. Pourtant cette rencontre face à Poitiers était bien mal embarquée. Le PB86, en tête 18-13 au cours du premier quart, a réussi un 12-0 pour prendre le large, 30-13, et compta jusqu'à 19 longueurs d'avance dans le deuxième quart, 34-15. Avec son duo estérieur Osiris Eldridge (27 points à 8/14, 4 rebonds, 3 passes et 3 interceptions)-Darnell Harris (9 points à 4/9), le BBD a réagi en signant à son tour un 12-0. Poitiers resta longtemps légèrement en tête, et Boulazac reprit les commandes à trois minutes de la fin, via un triple d'Eldridge. L'équipe de Sylvain Lautié, avec Darryl Monroe (14 points à 6/13 et 11 rebonds) et Amadi McKenzie (12 points à 5/8 et 4 rebonds) tenait son succès. Dans le camp poitevin, qui concède une deuxième défaite rageante de suite après celle contre Chalon, Anthony Smith a totalisé 15 points à 5/13, 5 rebonds et 3 passes, Anthony Dobbins 13 points à 5/11, 6 rebonds et 5 passes.

0
0