Imago

Diaw sera bien là

Diaw revient sur sa décision
Par Eurosport

Le 02/06/2008 à 16:01Mis à jour

Boris Diaw, qui ne voulait pas participer dans un premier temps à la campagne de qualification pour l'Euro 2009, a annoncé qu'il serait finalement présent. Le capitaine des Bleus profite de l'élimination précoce des Phoenix Suns au premier tour des playof

Pour une bonne nouvelle, c'est une bonne nouvelle. Michel Gomez doit avoir le sourire jusqu'aux oreilles. Son capitaine devrait finalement être de la partie pour participer aux qualifications à l'Euro 2009 en septembre prochain. Boris Diaw avait pourtant fermé la porte avant le début des playoffs, mi-avril. Mais l'élimination des Suns au premier tour a tout changé. Et finalement, il devrait pouvoir souffler suffisamment pour aller donner un coup de main aux Bleus : "Les Suns m'ont donné leur accord. Notre élimination au 1er tour des play-offs NBA a changé la donne, explique le Frenchie sur son site internet. Je me repose depuis le début du mois de mai et il me reste encore de nombreuses semaines avant de rejoindre le groupe France. Je devrais donc être là pour les qualifications."

Cette annonce est un vrai soulagement pour le sélectionneur tricolore. Bien sûr, rien n'est encore sûr. Comme lors du dernier Euro, Bobo et la fédération française vont devoir trouver des solutions pour avoir une assurance qui prenne en charge les risques de blessure au dos de Boris Diaw. "Il y a encore quelques paramètres à prendre en compte, comme l'histoire de mon assurance qui m'avait causé pas mal de problèmes l'année dernière. Mais dans ma tête, je participe aux qualifications de l'Euro", explique toutefois 3D. Mais voilà, le nouveau sélectionneur des Bleus reçoit sa première bonne nouvelle depuis sa prise de fonctions.

Un cadre présent !

"C'est très réjouissant, a réagi Michel Gomez. Cela prouve, malgré le scepticisme de certains, son attachement au maillot de l'équipe de France. On attendait encore le feu vert de son patron. Là c'est bon. Il va venir entourer l'équipe et apporter un plus. " L'ancien coach de Limoges et Pau-Orthez, qui doit convoqué le 11 juin prochain un groupe de 24 joueurs, dont 18 partiront en stage à Vichy à partir du 12 juillet, est soulagé. Et on le comprend. "Son opération commando" pour réhabiliter le basket français avait en effet pris du plomb dans l'aile. Tony Parker, désireux de souffler, a annoncé de longue date son forfait. Mickaël Gelabale, victime d'une déchirure ligamentaire au genou droit, est déjà sur la touche. Et les autres joueurs NBA ayant déjà porté le maillot bleu (Mickaël Pietrus, Ronny Turiaf et Yakhouba Diawara) sont tous en fin de contrat et voudront logiquement assurer leur avenir avant d'entendre parler de l'équipe de France. Mais voilà, un cadre pourrait bien être de la partie. Et pas des moindres.

Boris Diaw, le capitaine de toutes les campagnes, devrait être là pour épauler les jeunes pouces comme Nando De Colo, le leader offensif de Cholet. Rassurant avant d'aborder six matches décisifs face à la Turquie, l'Ukraine et la Belgique. Six rencontres qui détermineront l'avenir de l'équipe de France. Une non-qualification pour l'Euro priverait en effet la France du Mondial 2010. Soit un black-out complet jusqu'en 2011. Boris tentera de l'éviter.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0