Les Bleues terminent sur une très bonne note. Ce samedi, à la Saitama Super Arena, l'équipe de France a largement battu la Serbie (91-76), dans le match pour la troisième place. Les filles de Valérie Garnier repartent de ces Jeux Olympiques d'été 2020 de Tokyo au Japon avec une médaille de bronze. La deuxième médaille de l'histoire du basket féminin français, après l'argent récolté en 2012 à Londres.
Suivez une année de sport sur Eurosport pour 34,99 euros

Une revanche éclatante et une joie magnifique : le résumé de la victoire des Bleues

Tokyo 2020
Batum raconte son contre légendaire : "Quand Doncic a le ballon, je me dis : ‘ça va être marrant’"
30/09/2021 À 18:24
Après la déroute en demi-finales contre le Japon (87-71), il y a seulement 17 heures, les Françaises étaient forcément attendues. Pourtant, en face, se présentaient les Serbes, qui les avaient privées du titre européen au mois de juin dernier. Surtout, il s'agissait du remake de la finale pour la troisième place à Rio. Pour éviter de connaître le même sort qu'il y a cinq ans, en finissant au pied du podium, les Tricolores devaient montrer un tout autre visage. Un visage conquérant qui s'est vu dès l'entame de cette rencontre, sous l'impulsion notamment de Gabby Williams, meilleure marqueuse des Bleues (17 points, 8 rebonds, 4 passes décisives).

Le show Fauthoux dans le troisième quart

Dans le premier quart-temps, le score était alors de 14-10 en faveur de la France, lorsque la Serbie a eu un sursaut d'orgueil pour infliger un 9-0 à ses adversaires et passer devant (19-14). Yvonne Anderson faisait déjà parler son adresse, elle qui a terminé meilleure marqueuse de cette rencontre (24 points, 4 rebonds, 5 passes décisives). Un atout majeur, mais derrière, hormis Jelena Brooks (14 points, 6 rebonds, 5 passes décisives), la Serbie a été en difficulté. Devant à la pause (43-40), l'équipe de France a poursuivi sa montée en puissance et n'a plus jamais été dépassée, au niveau du tableau d'affichage, sous la houlette également de Sandrine Gruda (14 points, 5 rebonds, 4 passes décisives) ou bien encore d'Endy Miyem (16 points, 5 rebonds).
A leurs côtés, Marine Fauthoux a également eu un rôle à jouer (12 points à 4/5 aux tirs) et notamment dans un troisième quart-temps parfait (9 points à 100% aux tirs). Grâce à elle, la France a accentué son avance (65-52, 67-54 +13). Dans l'ultime période, les Bleues ont été particulièrement adroites à trois-points et le score s'en est fait ressentir (78-59, +19). La Serbie a alors eu un ultime sursaut d'orgueil, avec un 12-0 en trois minutes, mais ce réveil a été bien trop tardif pour priver les Bleues du bonheur de monter, une deuxième fois, sur un podium olympique.

17h d'émotions fortes : les larmes des Bleues après leur médaille de bronze

Tokyo 2020
Ayayi Vukosavljevic a joué les JO enceinte : "Ma plus belle médaille était gardée bien au chaud"
11/08/2021 À 14:15
Tokyo 2020
Cinq médailles d'or chacune : Bird et Taurasi dans la légende olympique
08/08/2021 À 05:25