AFP

France - Canada (83-74) : Sans trembler, la bande à Parker a validé son ticket pour Rio

Sans trembler, la bande à Parker a validé son ticket pour Rio

Le 10/07/2016 à 16:43Mis à jour Le 10/07/2016 à 19:51

TQO - C'est fait ! L'équipe de France a validé son billet pour les Jeux Olympiques de Rio dimanche, en battant en finale du TQO le Canada (83-74) à Manille. Les Bleus de Vincent Collet seront bien à Rio le mois prochain.

La génération Tony Parker sera bien aux Jeux Olympiques 2016. Son ambition depuis si longtemps. Elle tentera d'y décrocher cette médaille qui lui avait échappée à Londres. Bronzés à l'Euro 2015, les Bleus sont parvenus à valider leur ticket pour Rio lors de ce TQO disputé à Manille, en venant à bout du Canada (83-74) dans une finale bien gérée. Avec une grande prestation de Tony Parker. Auteur de 26 points, TP voulait décidément ces Jeux, comme l'a montré sa rage après deux lancers en fin de rencontre.

Sans certains de ses talents (Rudy Gobert, Evan Fournier), la France a su répondre présent. Le Canada, privé d'Andrew Wiggins, avait les armes pour poser des soucis aux protégés de Vincent Collet, avec ses intérieurs physiques tels Tristan Thompson (Cleveland Cavaliers) ou Anthony Bennett (Toronto Raptors). Mais les Français ont su élever le ton, notamment en défense après un premier quart temps très offensif (30-25, 10e).

Parker énorme, De Colo encore là

L'équipe de France a aussi pu compter sur ses leaders. Pour ce qui aurait pu être son dernier match en Bleu, Tony Parker a sorti une grosse performance (26 pts à 9 sur 14 aux tirs dont 3 sur 5 à 3 pts, 4 rbds, 4 pds). Le meneur des Spurs a notamment pris ses responsabilités dans le dernier quart temps quand l'air s'est raréfié et que le Canada a recollé. Comme à sa plus belle époque avec la France dont il a été le fer de lance depuis tant d'années.

Tony Parker n'a cependant pas été seul pour se débarrasser du Canada. Nando De Colo a une nouvelle fois répondu présent. La star du CSKA Moscou a montré la voie au premier quart-temps avec 11 de ses 22 points. Il a ensuite frappé dès que la France en avait besoin. Mais il ne faut pas non plus oublier l'apport de Boris Diaw (9 pts), le bon passage de Nicolas Batum au troisième quart temps ou encore la défense précieuse de Charles Kahudi au retour des vestiaires. En gros, c'est un collectif qui a été chercher ce billet.

La France, qui a fait la course en tête presque toute la rencontre, n'a pas trop tremblé malgré les efforts de Cory Joseph (20 pts, 6 pds). Pour la deuxième fois de rang, les Bleus seront à la grande fête olympique. Ils retrouveront au premier tour la Serbie, le Venezuela, la Chine, l'Australie et… les Etats-Unis. Voilà qui promet. Tony Parker aura bien le dernier tournoi dont il rêvait pour mettre un terme à son aventure en bleu. Et c’est bien mérité.

France - Canada : 83-74 (30-25, 9-11, 17-15, 27-23)

France: 30 paniers (dont 9 à trois points) sur 61 tirs - 14 LF sur 17 tentés - 26 rebonds - 14 passes décisives - 9 interceptions - 16 balles perdues - 18 fautes personnelles

Marqueurs: Heurtel (5), Batum (7) Diot (3), Lauvergne (4), Kahudi (5), Parker (26), de Colo (22) Diaw (9), Gelabale (2).

Canada: 31 paniers (dont 7 à trois points) sur 61 tirs - 5 sur 8 tentés - 35 rebonds - 14 passes décisives - 4 interceptions - 21 balles perdues - 17 fautes personnelles

Marqueurs: Scrubb Ph. (2), Joseph (20), Ejim (19), Scrubb T. (5), Birch (2), Bennett (7), Ennis (9), Heslip (2), Thompson (8).

0
0