Le dossard jaune et la dernière course de 2020, Marte Olsbu Roiseland (19/20) a fait le plein pour l'ultime rendez-vous des biathlètes avant les fêtes. La Norvégienne s'est imposée, ce dimanche, en solitaire sur la mass start d'Hochfilzen, la première course des reines de la saison. Derrière elle, sa compatriote Tiril Eckhoff (19/20) a fait exploser l'ancienne numéro 1 mondial, Dorothea Wierer (19/20), dans le dernier tour pour prendre la deuxième place, devant l'Italienne, qui s'est offert un premier podium cette saison. Première Française, Julia Simon a confirmé qu'elle était très rapide en skis mais toujours perfectible sur le pas de tir (17/20).

Hochfilzen
Boe orphelin de Fourcade, montée en puissance bleue, le crack Laegreid : le bilan à la trêve
21/12/2020 À 07:35

Même si Tiril Eckhoff concourait ce dimanche pour un triplé sur les pistes autrichiennes, après ses victoires sur le sprint et la poursuite, Marte Olsbu Roeiseland, meilleur temps de ski, a une nouvelle fois montré par sa régularité au top qu'elle était bien la leader de l'équipe de Norvège. Après quatre podiums, dont une victoire, l'actuelle dossard jaune a, comme ses adversaires, manqué une cible au passage (sur le deuxième couché), mais n'a pas craqué lors de l'ultime tir en confrontation face à Marketa Davidova. La Tchèque a ainsi commis sa seule erreur sur le pas de tir au pire moment, laissant ainsi filer le podium.

Olsbu impériale, les Bleues pas à la fête : les meilleurs moments de la mass start

Les Bleues encore à la peine

Tiril Eckhoff a alors profité de cette porte ouverte vers la deuxième marche de la boîte pour ressortir avec Dorothea Wierer après le dernier tir debout. Mais la Norvégienne n'a laissé aucune chance à la dernière vainqueure du Gros globe dans le dernier tour, pour s'offrir un cinquième podium cette saison, après des premières courses plus compliquées. A une cinquantaine de secondes d'Olsbu Roeiseland, Julia Simon a effectué une très grosse remontée, malgré ses trois fautes sur le pas de tir, pour être la Française la mieux classée du jour.

Repartie 21e après le premier tir debout, la biathlète des Saisies est parvenue à rentrer dans le top 10 grâce à un superbe dernier tour. Cette 7e place la prive de cérémonie des fleurs, mais Julia SImon conclut bien cette première partie de Coupe du monde, après son podium (3e) sur la poursuite d'Hochfilzen. Avec le même total face aux cibles (17/20), mais le deuxième meilleur temps de ski derrière la vainqueure du jour, Justine Braisaz-Bouchet a confirmé son excellente forme à skis et a décroché la 11e place. Anaïs Bescond s'est classée 18e (17/20), Anaïs Chevalier-Bouchet 22e (15/20) et enfin Chloé Chevalier 27e (15/20).

A l'image de leur début de saison, les Françaises ne sont pas loin des meilleures, voire parmi elles, dans les temps de skis, mais leur maladresse régulière au tir ne leur a permis d'aller "que" deux podiums individuels cette saison. Malgré cela, leurs deux deuxièmes places sur les relais féminins prouvent bien leur force collective. Après quatre semaines de compétition, la saison fait une pause pour les fêtes de fin d'année et les biathlètes ont désormais rendez-vous le 4 janvier à Oberhof (Allemagne) pour entamer la deuxième partie de saison.

Hochfilzen
Olsbu impériale, les Bleues pas à la fête : les meilleurs moments de la mass start
20/12/2020 À 14:15
Hochfilzen
Jacquelin sur sa chute et la polémique : "C'est vidéo gag"
20/12/2020 À 13:17