La Norvège a mis la concurrence K-O. Après trois sprints remportés par les Norvégiens cette saison, un quatrième Scandinave bleu et rouge s'est offert, ce jeudi, celui d'Hochfilzen. Il s'agit de Sturla Holm Laegreid qui a réalisé le meilleur chrono grâce à un 10/10, devant trois de ses compatriotes, Johannes Dale (2e, 10/10), Johannes Boe (3e, 8/10) et Vetle Sjåstad Christiansen (4e, 9/10). Pour réaliser ce quadruplé, les Scandinaves ont créé un gouffre sur les skis avec les Français, puisque le premier Tricolore, Quentin Fillon Maillet (7e, 9/10), a terminé à 52 secondes de la tête, juste devant Emilien Jacquelin (8e, 9/10).

La démonstration norvégienne, deux Bleus dans le top 10 : les temps forts du sprint

Hochfilzen
Boe orphelin de Fourcade, montée en puissance bleue, le crack Laegreid : le bilan à la trêve
21/12/2020 À 07:35

Pour la poursuite de samedi, les Norvégiens partiront donc avec une avance conséquente sur les Bleus, repoussés à plus de 50 secondes du vainqueur du jour. Même Sebastian Samuelsson (5e, +44sec), pourtant auteur d'un sans faute sur le pas de tir, n'est pas parvenu à s'intercaler dans cette vague bleue et rouge.

Les Norvégiens peuvent donc dire merci à leurs techniciens. Sur la piste autrichienne d'Hochfilzen, pourtant déjà empruntée la semaine dernière, les Scandinaves ont signé un coup de maître en laissant toutes autres nations à l'agonie. Avec les cinq meilleurs temps de ski, J. Boe, Dale, Laegreid, Christiansen et T. Boe ont démontré à la concurrence que le "fartage" de leurs skis était de loin le meilleur du jour. Cette technique consistant à appliquer un produit sous les skis des biathlètes a permis aux hommes de Siegfried Mazet de compenser leurs éventuelles erreurs au tir, comme les deux fautes de Johannes Boe, et de reléguer leur premier adversaire, Sebastian Samuelsson, à 45 secondes. Un énorme coup en vue de la poursuite.

Johannes Boe à Kontiolahti

Crédit: Getty Images

En plus d'une glisse exceptionnelle, Sturla Holm Laegreid, vainqueur de la première course de la saison, et Johannes Dale, gagnant du dernier sprint, ont été impeccables sur le pas de tir. Johannes Boe a, lui, conservé son dossard jaune de leader de la Coupe du monde, et a retrouvé un podium qu'il avait quitté depuis deux courses individuelles. Ce qui n'était plus arrivé à l'ogre norvégien depuis les Mondiaux d'Östersund en 2019.

Les Bleus loin d'être ridicules

Derrière ce tsunami scandinave, les Bleus, victimes en partie du produit miracle du staff norvégien pour leur "fartage", n'ont pas démérité. Après un relais raté (6e), Quentin Fillon Maillet et Emilien Jacquelin ont rectifié le tir en réalisant chacun un 9/10 face aux cibles. Hormis les Norvégiens, seuls Sebastian Samuelsson (5e, 10/10) et Dmytro Pidruchnyi (6e, 10/10) se sont intercalés entre la Norvège et la France. Avec une trentaine de secondes de retard sur la 3e place de Johannes Boe, les Bleus peuvent tout à fait espérer un podium lors de la poursuite. Fabien Claude (12e, 9/10) et Simon Desthieux (18e, 9/10) sont également entrés dans le top 20.

Grâce à ce deuxième succès en carrière, Sturla Holm Laegried devient le seul biathlète à avoir remporté deux courses cette saison. Derrière lui, Johannes Dale est revenu sur les talons de Sebastian Samuelsson au classement général et dans la course au dossard bleu de meilleur jeune (10 points d'écart entre eux deux). Quentin Fillon Maillet a, lui, été évincé du podium provisoire de la Coupe du monde et pointe désormais en 5e position à 71 points de Johannes Boe et 3 de Johannes Dale. Il faudra aux Tricolores trouver la recette miracle des Norvégiens pour tenter de revenir sur eux lors de la poursuite (samedi, 13h).

Hochfilzen
Olsbu impériale, les Bleues pas à la fête : les meilleurs moments de la mass start
20/12/2020 À 14:15
Hochfilzen
Roiseland achève bien 2020, Simon 7e
20/12/2020 À 14:05