Reuters

Baverel-Robert: "Finir en beauté"

Baverel-Robert: "Finir en beauté"
Par Eurosport

Le 08/02/2007 à 08:00Mis à jour

Florence Baverel-Robert a confirmé son titre olympique de sprint avec l'argent au 15 km à Antholz et savoure ce qui pourrait être ces derniers Mondiaux. Tout en affirmant qu'elle décidera ou non de mettre un terme à sa carrière en fin de saison.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Presque un an après votre titre olympique, vous confirmez avec l'argent...

F.B.R. : Une médaille en individuel, c'était mon objectif de ces championnats. Pourtant après le sprint (21e), je n'y croyais pas. Mais ma 6e place dans la poursuite m'a fait du bien. Tout le monde me disait que l'épreuve individuelle avec quatre tirs était pour moi alors que je n'ai jamais fait de grands résultats dans cette épreuve: cela m'énervait un peu de passer toujours à côté. Quand j'ai vu ce qu'ont fait les garçons, le titre de Raphaël (Poirée) mardi et la médaille de bronze de Vincent (Defrasne) dimanche, je me suis dit: "Toi aussi, tu sais faire". En ski pourtant, je ne me sentais vraiment pas super aujourd'hui, j'avais mal au ventre et tout cela me disait que ce n'était pas forcément bon. Ma grande satisfaction, c'est d'avoir fait un vingt sur vingt alors que je n'en avais pas fait de toute la saison dernière.

Vos entraîneurs ont été impressionnés par votre investissement à l'entraînement depuis votre titre olympique, certains affirmant même que vous n'avez jamais été aussi en forme...

F.B.R : Pourtant, je n'en ai pas plus fait. J'ai fait plus attention, notamment en termes de récupération, j'ai fait sans doute plus de qualité que de quantité, c'est l'avantage de l'âge et de l'expérience: on se connaît mieux. Maintenant, il y a encore de belles choses à faire ici avec toute l'équipe, dans le relais mixte jeudi, en relais dames et en mass start qui est pour moi la course où l'on voit le meilleur biathlète.

Allez-vous annoncer, comme Raphaël Poirée l'a fait mardi après son titre, que vous allez mettre un terme à votre carrière ?

F.B.R: Non, mais j'y pense quand même. J'ai envie de finir sur un truc bien, mais je me déciderai en fin de saison: si tu décides en pleine saison, après tu es un peu à côté. A un moment, il faut s'arrêter pour avoir des enfants. Je ne veux pas faire la saison de trop et finir par la petite porte. Même si je n'avais pas eu de médaille aujourd'hui, j'aurais eu cette réflexion sur mon avenir.

0
0