Getty Images

Boe, impérial jusqu'au bout

Boe, impérial jusqu'au bout

Le 24/03/2019 à 17:10Mis à jour Le 24/03/2019 à 23:18

OSLO HOLMENKOLLEN - Intouchable, jusqu'au bout. Johannes Boe, nouvel ogre du biathlon mondial, a parachevé dimanche son formidable hiver lors de la dernière course de la saison en décrochant une 16e victoire. Devant son public, le Norvégien a survolé la mass start avec un 20 sur 20 au tir. Il est vraiment seul au monde. Simon Desthieux a pris la 7e place.

Johannes Boe n'était pas d'humeur partageuse, ce dimanche. Le Norvégien a remporté la dernière course de la saison, la mass start d'Holmenkollen, pour s'adjuger le petit globe de la spécialité, ultime objectif de son exercice 2018-2019 presque parfait (16 succès). Auteur d'un 20/20, il n'a pas laissé espérer Quentin Fillon Maillet – qui était à égalité avec lui au classement de la mass start avant la course, et qui a vécu un jour sans (23e) –, et s'est offert un tour d'honneur devant son public. Les Allemands Arnd Peiffer (20/20, 2e à 19") et Benedikt Doll (18/20, 3e à 38") ont complété le podium.

Le cadet des frères Boe, assuré de mettre un terme au règne de Martin Fourcade, vainqueur du classement général de la Coupe du monde lors des sept dernières saisons, a marqué le coup à Holmenkollen. Sprint, poursuite et mass start : il a remporté les trois épreuves de l'ultime étape, donnant à sa prise de pouvoir une dimension hégémonique. Après avoir été moins souverain pendant quelques semaines, notamment fébrile au tir debout, il soulève son premier gros globe de cristal à l'issue d'un récital.

Vidéo - Boe a apposé un parfait point d'exclamation à sa saison d'exception

01:39

Fillon Maillet n'avait pas les jambes

Très loin derrière Johannes Boe, le Russe Alexander Loginov et les Français Simon Desthieux et Quentin Fillon Maillet se sont disputés le statut de dauphin du Norvégien. Desthieux a été le seul à signer un "Top 10" (7e à 17/20, après un accrochage dans le sprint avec l'Italien Lukas Hofer, 6e) ce dimanche, mais cela n'a pas suffi. Alexander Loginov (18e, 15/20) conserve la deuxième place, Fillon Maillet (23e, 16/20) la troisième.

C'est (surtout) sur les skis que Fillon Maillet est dans le dur en Norvège. Il semble terminer sur les rotules la meilleure saison de sa carrière, marquée par ses premiers succès en Coupe du monde, deux médailles de bronze aux Mondiaux et, donc, ce podium dans la course au dossard jaune. Autre biathlète français à avoir passé un cap cette saison, le vice-champion du monde de la mass start, Antonin Guigonnat, a vécu un épilogue catastrophique : 29e, avec 7 fautes. Cette dernière course ratée lui coûte le Top 10 du général, dont il occupe le onzième rang. Juste devant... Martin Fourcade, roi déchu et présent à Oslo en tant que spectateur ce week-end.

Vidéo - Drôle de finish pour une saison : Desthieux et Hoffer se sont accrochés juste avant l'arrivée

00:37
0
0