Denise Herrmann confirme son embellie. L’Allemande a signé ce samedi sa 9e victoire en coupe du monde en remportant le sprint de Kontiolahti devant la Norvégienne Tiril Eckhoff (+ 5") et la surprise Stina Nilsson (+5"2). Cela s’est joué sur les skis, les trois premières ayant réalisé un 9/10. Anaïs Chevalier-Bouchet est 5e (+15"5). Les écarts sont resserrés avant la poursuite de dimanche (12h45).
Le film du sprint Dames
Les conditions étaient aussi idéales sur les skis qu’elles étaient difficiles sur le pas de tir ce samedi à Kontiolahti. Sous un grand soleil, le vent a perturbé les coureuses et seules 7 d’entre elles ont réalisé un sans-faute. Chez les favorites, la victoire s’est donc jouée à 9/10 et c’est Denise Herrmann qui a réussi à tirer son épingle du jeu. Déjà victorieuse sur l’individuel lors des Jeux Olympiques, l’Allemande monte en puissance.
Kontiolahti
"C'est fou", "Rien ne lui fait peur" : QFM fait l'unanimité en attendant le gros globe
06/03/2022 À 16:17
Abonnez-vous à Eurosport pour suivre une année complète de sport !

Les Françaises placées... comme tout le monde

Il fallait en fait être spécialiste du ski de fond pour briller. Outre Herrmann, médaillée de bronze à Sotchi, Stina Nilsson, championne olympique en classique à Pyeongchang, a réalisé son premier podium en carrière en biathlon ce samedi. Une grosse performance pour elle qui ne dispute que sa deuxième saison dans la discipline. Elle termine troisième à 5"2 de Herrmann et seulement deux dixièmes de Tiril Eckhoff, qui court toujours après sa première victoire individuelle cette saison.
Côté Français, il y a du mieux. Après le désastre de jeudi, les Françaises ne sont pas loin des premières places, mais les secondes valaient cher ce samedi. Anaïs Chevalier-Bouchet (5e, 9/10, +15"5) était courte sur les skis tandis que Justine Braisaz-Bouchet (14e, +39"7) regrettera sa deuxième faute sur le debout. Julia Simon (18e) et Anaïs Bescond (21e) partiront avec environ une minute de retard, ce qui témoigne des temps extrêmement serrés. Cela promet pour la poursuite de ce dimanche à 12h45.
Kontiolahti
Fillon Maillet : "Ma forme n’était pas aussi bonne que celle d’Emilien et quelques autres"
06/03/2022 À 15:51
Kontiolahti
Mis sous pression par Jacquelin, Fillon Maillet a répondu avec maestria : le résumé
06/03/2022 À 15:32