Avant son entrée en lice sur les Mondiaux de Pokljuka, mercredi à l’occasion du relais mixte d’ouverture, Emilien Jacquelin a déjà dégainé sa carabine. Dans son viseur, l’Agence mondiale anti-dopage. Le champion du monde en titre de la poursuite a interpellé l’instance sur les réseaux sociaux dimanche, dans un tweet où se mêle inquiétude et étonnement : ”Pas un contrôle anti-dopage pendant les deux semaines avant les Mondiaux… Mais que fait l’AMA ?”
Comme d’autres sports, le biathlon n’a pas échappé à son lot d’affaires dernièrement. L’an passé, les Mondiaux d’Anterselva avaient été marqués par une perquisition dans l’hôtel de l’équipe russe. Elle était survenue après le titre en sprint d’Alexander Loginov, convaincu pour dopage à l’EPO six ans plus tôt lors des JO de Sotchi.
Mondiaux Pokljuka
"Un comportement typiquement français" : Jacquelin très critiqué pour son attitude sur la mass-start
22/02/2021 À 19:13
Les athlètes russes seront bien présents durant la quinzaine en Slovénie mais en concourant sous bannière neutre, la Russie ayant été bannie de toutes compétitions internationales pour les deux années à suivre.
Mondiaux Pokljuka
Enfin médaillé, Fillon Maillet quitte les Mondiaux avec des regrets : "Je suis frustré"
21/02/2021 À 17:33
Mondiaux Pokljuka
0 sur 5 sur le 2e tir : Jacquelin, un cauchemar et des larmes
21/02/2021 À 16:56