C'était le jour d'Arnd Peiffer. Profitant du nouveau jour-sans de Johannes Boe, 9e à cause de trois fautesau tir, et Martin Fourcade (39e, 4 fautes), l'Allemand a décroché l'or sur le 20 km des Mondiaux d'Ostersund, mercredi. Il ne s'était plus imposé depuis son titre olympique en sprint l'an dernier à Pyeongchang. Pour décrocher son deuxième titre mondial en individuel, huit années après celui décroché en sprint en Russie, il a réalisé un tir parfait malgré les rafales de vent. Fautifs à une reprise, l'inattendu Vladimir Iliev (+1'09'') a pris la 2e place, quatre dixièmes devant Tarjei Boe (+1'09''1).

Il fallait avoir des nerfs d'acier pour surmonter la météo du jour. Les caprices du vent suédois favorisaient les hommes d'expérience. Et ce n'est ainsi pas une surprise de retrouver Peiffer, 31 ans et autant de podiums au compteur, sur la plus haute marche du podium. Sur les 103 biathlètes engagés, seulement deux ont réalisé un 20 sur 20, Peiffer donc et Vetle Sjaastad Christiansen. Le Norvégien n'a pas été aussi bien récompensé que l'Allemand. Sorti en 4e position à l'entame du dernier tour, il a finalement craqué sur la piste pour se contenter de la 8e place (+1'59''), juste devant Johannes Boe.

Championnats du Monde
Fourcade, et maintenant ?
17/03/2019 À 20:47

Irrésistible au tir, Peiffer est allé chercher l'or devant Iliev et Tarjei Boe : le résumé du 20km

Pas de rebond pour Fourcade

Trois jours après son incroyable raté de la poursuite, le nouvel empereur de la Coupe du monde a encore failli derrière la carabine. Cette fois, c'est sur le couché qu'il a pêché (une faute sur chacun des deux tirs), ne ratant qu'une seule balle au debout, son point faible habituel. Martin Fourcade semblait avoir un grand coup à jouer. Mais son tir, plus solide que jamais cette saison (92%), lui a fait défaut d'entrée. Une balle lui a échappé dès le premier tir. Idem pour le deuxième.

Après deux tours, sa course était déjà pliée. Et le regard déjà tourné vers le relais de samedi, il a commis deux dernières erreurs sur le tir debout avant de se relâcher complètement sur le dernier tour. Après quatre courses, Fourcade est ainsi toujours sans médaille dans ces Mondiaux.

Desthieux, avion de chasse trop imprécis

Simon Desthieux a été le meilleur tricolore du jour. Après une poursuite catastrophique (9 fautes), le Jurassien a encore été imprécis avec ses 3 fautes au tir. Mais sa vitesse de ski supersonique, il a terminé avec le meilleur temps pour cinq secondes devant Johannes Boe, lui a permis d'accrocher la 6e place (+1'54''). Quentin Fillon-Maillet, auteur de deux fautes, s'est classé 12e à +2'15'', tandis que Simon Fourcade, qui remplaçait Antonin Guigonnat, a pris la 19e place avec ses deux faute. Les Bleus devront rapidement oublier cette journée peu fructueuse.

https://i.eurosport.com/2019/03/13/2543085.jpg
Championnats du Monde
Guigonnat, ça valait la peine d'attendre
17/03/2019 À 18:14
Championnats du Monde
Guigonnat n'a fait qu'une bouchée d'Eberhard : le sprint pour l'argent du Français
17/03/2019 À 16:09