Getty Images

La Norvège au sommet, la France loin du compte

La Norvège au sommet, la France loin du compte

Le 16/03/2019 à 17:44Mis à jour Le 16/03/2019 à 18:36

MONDIAUX - Grosse déception pour l'équipe de France, qui termine 6e du relais messieurs des Mondiaux. Trop faibles au tir, les Tricolores terminent loin du compte. La Norvège est sacrée devant l'Allemagne et la Russie.

Intouchable Norvège. Derrière une fratrie Boe impériale au tir et sur les skis, les Norvégiens ont remporté sans trembler le relais masculin aux Championnats du monde à Östersund. L'Allemagne et la Russie complètement un podium où a longtemps été la France, avant de craquer sur le dernier tir de Martin Fourcade, pour échouer à une frustrante sixième place. Pour la Norvège, le succès est total en Suède avec un cinquième titre, le quatrième pour Johannes Boe pour un total de 9 médailles.

Fourcade craque au pire moment

Et si le scénario de la victoire n'a souffert d'une aucune contestation tant la Norvège a rapidement été au-dessus, la lutte pour le podium a accouché d'un scénario bien cruel. Bien lancé par Antonin Guigonnat, Simon Desthieux (malgré un deuxième tir très difficile) et un formidable Fillon-Maillet, Martin Fourcade était à la lutte pour le podium avec l'Allemand Benedikt Doll jusqu'au dernier tir debout. Et là, patatras. Le Français a perdu ses moyens. La sentence est terrible : deux tours de pénalité. Sa moue désespérée l'a confirmé : la France a dit adieu à toute chance de médaille malgré un Boe toujours en délicatesse avec son tir debout. Mais avec 11 pioches et trois tours de pénalité, il était de toute façon difficile pour la France de ne pas voir son podium en danger.

Vidéo - Le dernier tir qui fait mal : Fourcade a totalement craqué, le podium s'est envolé

01:13

Derrière, c'est la Russie d'un Loginov impeccable qui en a profité pour monter sur la boite, devant la République tchèque, la Slovénie et donc la France, sixième d'une course où elle aurait pu - et dû - remporter une breloque. Pour Martin Fourcade, la sentence est lourde et l'amertume sera sans doute grande pour le leader de l'équipe de France. Il lui restera une chance demain, sur la mass-start, pour ne pas rentrer sans médaille des Championnats du monde. Ça ne lui est plus arrivé depuis ses premiers, en 2009.

La Norvège triomphe, Boe règne en maître

Pour la Norvège, le triomphe est total chez l'ennemi juré suédois. Les Norvégiens ont remporté tous les relais des Championnats du monde (féminin, masculin, relais mixte et relais mixte simple), portant leur total à 5 médailles d'or, bien loin devant leur poursuivant allemand (2). Johannes Boe aura lui quoiqu'il arrive régné en maître à Östersund et confirmé son statut de meilleur biathlète de l'année : 4 médailles d'or et une en argent. Avant donc la mass-start de dimanche, pour un dernier duel face à Martin Fourcade.

0
0