Getty Images

Johannes Boe poursuit son sans-faute en sprint, Martin Fourcade passe totalement à côté

Boe à toute vitesse, Fourcade hors du coup

Le 20/12/2018 à 18:54Mis à jour Le 20/12/2018 à 20:01

NOVE MESTO - Johannes Boe reste le maître incontesté du sprint en ce début de saison. Le Norvégien a signé jeudi à Nove Mesto sa troisième victoire de suite sur 10km grâce à un nouveau sans-faute et un récital sur les skis. Il a devancé l'autre homme en forme du moment, Aleksandr Loginov, et le Suédois Martin Ponsiluoma. Avec quatre fautes, Martin Fourcade termine lui au delà de la 40e place...

Il y avait encore lui et les autres sur ce sprint. Comme lors des deux premières épreuves de la saison, Johannes Boe a été le plus rapide sur le 10km de Nové Mesto, remportant pour l'occasion sa 26e victoire en carrière. Le Norvégien, impeccable au tir, a facilement le Russe Aleksandr Loginov (+ 21''0) et le Suédois Martin Ponsiluoma (+ 54''2). Malgré le gros raté de Martin Fourcade, belle journée pour les Français avec deux hommes dans le top 10.

Vidéo - Boe a été sensationnel, Fourcade lâché par son tir : les temps-forts du sprint en vidéo

01:40

Pokljuka, Hochfilzen, Nove Mesto : même combat. Mais des écarts encore plus importants. Sur les 10km tchèques, Johannes Boe a cette fois-ci réalisé la course parfaite. Impeccable au tir, il s'est même permis d'accélérer la cadence au tir debout où le hasard l'a amené à se présenter au même moment que Martin Fourcade. Au final, le Norvégien a écrasé la concurrence, repoussée à deux exceptions près au-delà de la minute. Des écarts monumentaux pour une course remportée en 23'09''9 ! A titre de comparaison, ils étaient 15 dans ce cas en Slovénie et 12 en Autriche.

Il faudra un miracle à Fourcade pour la poursuite

A Nove Mesto, il a fallu une grande course d'Aleksandr Loginov pour (un peu) inquiéter Johannes Boe. A 10/10 au tir, le seul Russe au niveau cette année, 3e et 8e des deux premiers sprints, est longtemps resté au contact du Norvégien pour prendre la 2e place (+21''0). Il devance la surprise du jour, Martin Ponsiluoma. Le Suédois, lui aussi parfait au tir, a pris la 3e place (+54''2), son premier podium en Coupe du monde.

Un podium qui aura donc échappé aux Français pour la première fois de la saison. Pourtant, Simon Desthieux (5e, +1'03''7) et Antonin Guigonnat (7e, +1'07''3) ont encore réussi un superbe sprint, même si Guigonnat doit laisser sa 2e place à la Coupe du monde de la spécialité à Loginov. Un peu moins bien sur les skis, Quentin Fillon-Maillet rate lui le top 10 de peu (12e, +1'12''7). De quoi être idéalement placés en vue de la poursuite de samedi. On ne peut pas en dire de même concernant Martin Fourcade, condamné à vivre un début de week-end catastrophique. Le Français, lâché par son tir (6/10 dont 2/5 au debout), n'a pris que la 43e place du sprint, à 2'12''9 de Johannes Boe. Il lui faudra un miracle pour espérer quoi que ce soit sur la poursuite. Au moins.

0
0