Getty Images

Martin Fourcade a-t-il vraiment déjà perdu le classement général de la Coupe du monde ?

Fourcade a-t-il déjà (vraiment) perdu son gros globe ?

Le 21/12/2018 à 18:55Mis à jour Le 22/12/2018 à 10:26

COUPE DU MONDE - Avant la poursuite de Nove Mesto samedi, Martin Fourcade accuse déjà 117 points de retard sur Johannes Boe. Vu ce qu'il reste en jeu d'ici la fin de l'hiver, rien n'est encore figé. Mais la solidité du Norvégien, qui contraste avec l'irrégularité nouvelle du Français, laisse à penser que Fourcade aura bien du mal à s'offrir un 8e gros globe consécutif.

"C'est un objectif principal qui, à mon avis, s'envole aujourd'hui." Cette phrase lâchée jeudi sur la chaîne l'Equipe, à l'issue d'une nouvelle claque sur le sprint de Nove Mesto, a fait l'effet d'une petite bombe dans le monde du biathlon. Martin Fourcade, septuple vainqueur du gros globe, aurait-il déjà tiré un trait sur le classement général après seulement six courses ? À première vue, cela semble un peu excessif et prématuré. Et on peut penser que l'intéressé a peut-être déjà revu sa position puisqu'il disputera bien la poursuite de samedi (sans espoir réel de podium) alors qu'il avait affirmé le contraire jeudi soir.

Quoi qu'il en soit, il est certain que les choses sont désormais bien compromises après sa 43e place, à 2'13'' de Johannes Boe, sur le sprint tchèque. Avant la poursuite, qui devrait permettre au Norvégien de creuser l'écart dans des proportions encore plus importantes, Boe possède 117 points d'avance sur Fourcade. Un total qui correspond, à trois points près, à deux victoires d'écart.

Vidéo - Boe a été sensationnel, Fourcade lâché par son tir : les temps forts du sprint en vidéo

01:40

Encore 1200 points à prendre

C'est beaucoup, évidemment, mais finalement assez peu au regard de ce qu'il reste en jeu d'ici la fin de l'hiver. Seulement six courses sur 26 ont été accomplies, soit moins d'un quart de la saison (23%). Il reste 20 épreuves individuelles : il y donc a encore un maximum théorique de 1200 pts à prendre. Les 117 pts de retard ne sont à cet égard pas insurmontables. Mais le barème de la coupe du monde fait primer la régularité, bien plus qu'en ski alpin par exemple. Il est ainsi plus dur de combler l'écart si votre adversaire direct ne se plante pas dans les grandes largeurs.

Une victoire n'accorde que six points de plus qu'une deuxième place. Dans un pur scénario de science-fiction où Fourcade viendrait à remporter les 20 dernières courses de l'hiver avec Boe finissant 2e, le Français ne reprendrait que 120 pts à son adversaire (soit seulement trois points de plus que nécessaire). C'est dire la marge conséquente que possède le Norvégien, même à ce stade de l'hiver.

Bien sûr, Boe n'est pas à l'abri de craquer à un moment. Deux gros ratés du Norvégien coïncidant avec deux victoires du Français relanceraient la donne. Mais Boe n'est plus aussi irrégulier que par le passé. L'an dernier, hors JO (point noir de son hiver bien qu'un titre sur l'individuel), il n'est sorti qu'à quatre reprises du top 10. Et encore, il avait à chaque fois limité la casse (11e, 13e, 14e et 19e). Si ces deux plus gros impairs de l'hiver restent dans ce registre-là, Fourcade n'aura quasiment aucune chance de revenir dans le match. Même en retranchant les deux plus mauvais résultats de l'hiver. En tenant compte de ce mécanisme, l'écart actuel entre les deux hommes n'est plus que de 49 points. Mais cet écart virtuel ne rime pour l'instant à rien, dans la mesure où Boe n'a toujours pas grillé de joker.

Johannes Boe

Johannes BoeGetty Images

Une dynamique diamétralement opposée

Si Fourcade a livré un pronostic pessimiste jeudi soir, c'est aussi que sa trajectoire est à l'exact opposé de son grand rival. On ne parlera pas encore de déclin chez le Catalan (victorieux tout de même à deux reprises), mais ce dernier vit factuellement son plus mauvais début de saison depuis neuf ans. Il faut remonter à l'exercice 2009/2010, soit son deuxième hiver sur le circuit, pour trouver trace d'une entame aussi peu fructueuse après six courses. Et encore, il n'avait à l'époque pas pris le départ des 5e et 6e épreuves (forfait).

À l'inverse, Boe semble atteindre son apogée. Il n'a jamais compté autant de points après six courses (10 de mieux que l'an dernier, où il comptait aussi quatre victoires, mais une 11e et une 13e places). L'an passé, Fourcade n'avait qu'une victoire à ce stade de la saison. Mais le Français était toujours sur la boîte. Son affolante régularité, marque de fabrique sans cesse renforcée hiver après hiver, lui avait permis de faire le dos rond en attendant un coup de moins bien de Boe. Mais cette solidité, en toutes circonstances, a volé en éclats en ce début d'année.

La suite du calendrier plus favorable à Fourcade

Pour l'heure, c'est tout ou rien pour Fourcade. Il n'y a plus d'assurance tous riques. Soit il finit sur la première ou la deuxième marche. Soit il termine hors du top 20. Une entame à deux visages qui ne pardonne pas face à ce Boe-là. Les raisons d'espérer un retour en jaune ne se bousculent pas. Mais on peut en déceler une dans la nature du calendrier. Format favori de Boe, le sprint a prédominé depuis le début de saison (trois courses sur six, que des victoires du Norvégien). Mais cela ne vas pas durer. Il ne reste plus que six sprints d'ici la fin de l'hiver, qui mettra plutôt l'accent sur les confrontation directes, si chères à Fourcade (cinq poursuites, sept mass-starts, contre deux 20km).

Cela laissera l'opportunité au Français de gonfler son total de victoires (76) pour se rapprocher du record d'Ole Einar Bjorndalen (95). Sa faculté à gagner n'est pas remise en cause. Mais pour ce qui est de remporter un 8e gros globe consécutif, l'opération s'annonce (déjà) bien comprise.

Résultats de Fourcade et Boe depuis le début de l'hiver

Épreuves Martin Fourcade Johannes Boe
Individuel (Pokljuka) 1er (60 pts) 7e (36 pts)
Sprint (Pokljuka) 24e (17 pts) 1er (60 pts)
Poursuite (Pokljuka Abandon 1er (60 pts)
Sprint (Hochfilzen) 2e (54 pts) 1er (60 pts)
Poursuite (Hochfilzen) 1er (60 pts) 9e (32 pts)
Sprint (Nove Mesto) 43e (0 pt) 1er (60 pts)
Poursuite (Nove Mesto) ? ?
Total de points après six courses 191 pts 308 pts
Total de points en retranchant les deux moins bons résultats 191 pts 240 pts
0
0