Getty Images

Boe n'a pas qu'un seul rival : "J’ai repris six points sur Fillon Maillet"

Boe n'a pas qu'un seul rival : "J’ai repris six points sur Fillon Maillet"

Le 06/03/2020 à 21:35Mis à jour Le 07/03/2020 à 11:44

NOVE MESTO - La guerre entre Martin Fourcade et Johannes Boe pour le gros globe de cristal pourrait bien être arbitrée par Quentin Fillon Maillet, auteur d'une belle 2e place lors du sprint disputé vendredi. C'est en tout cas ce que le Norvégien a suggéré après la course.

Le duel dessiné depuis le début de saison entre la légende Martin Fourcade et son héritier scandinave Johannes Boe serait-il définitivement en train de se muer en truel ? C'est en tout cas ce qui semble germer dans la tête du Norvégien, fin communicant au sortir de sa victoire, vendredi, sur le sprint de Nove Mesto (République tchèque). Au micro de La Chaîne L'Equipe, le cadet de la fratrie Boe s'est bien gardé d'évoquer, dans un premier temps, le porteur du dossard jaune : "J’ai repris six points sur Quentin (Fillon Maillet)", a-t-il lancé, avant de passer de la crème aux deux Tricolores en les qualifiant de "biathlètes incroyables".

Il est vrai que QFM réalise une nouvelle saison incroyable. Après son podium au général lors de l'exercice précédent, il est désormais assuré de finir 3e au classement de l'Individuel cette année, et collectionne les podiums (9 en solo). Pourtant, mathématiquement, Johannes Boe a davantage comblé son écart avec Martin Fourcade que réduit celui qui le sépare de Fillon Maillet.

Vidéo - Boe était sur un nuage lors du sprint : les meilleurs moments de sa démonstration

04:48

Boe passe virtuellement Fillon Maillet au général

A la fin du sprint, le septuple vainqueur du gros globe conserve cependant officiellement la première place du classement général (826 points) devant son compatriote (766) et le Norvégien (750). Mais la subtilité du règlement vient bouleverser cette composition, et Johannes Boe le sait parfaitement.

En effet, à la fin de la saison, tous les biathlètes seront amputés de leurs deux plus mauvais résultats. Une aubaine pour Boe qui a manqué quatre courses, pour assister à la naissance de son premier enfant, et ne perdra donc aucun point finalement. A l'inverse, les deux Frenchies vont sans doute, eux, perdre des points.

Et cela peut déjà se traduire (virtuellement) au classement. Si l'on fait les comptes, Martin Fourcade ne détient plus que 16 points d'avance sur Johannes Boe (2e), qui est donc passé devant Quentin Fillon Maillet (3e), désormais à 47 points de son partenaire bleu.

Vidéo - La faute qui a coûté le podium (et de gros points) à Fourcade

00:28

"Je pensais gagner"

Reste la vérité de la piste dans ce face-à-face à trois. Après deux semaines de repos post-Mondiaux, les premières indications sur la fin de saison ont point. Et la conclusion provisoire peut mettre un coup au moral du clan tricolore. Non seulement, Johannes Boe a sorti une copie parfaite face aux cibles, mais ses temps de ski (-20") ont écœuré Quentin Fillon Maillet (2e).

A son arrivée, le Français est revenu, au micro de La chaîne L'Equipe, sur les ultimes consignes qui lui sont parvenues à quelques hectomètres de la ligne d'arrivée : "Dans le dernier tour, en ayant le dossard 10, je savais que j'étais dans les premiers… mais Fred Jean (Frédéric Jean, membre du staff de l'équipe de France et entraîneur de l'équipe de France dames, ndlr) me dit "tu as 1.5 d'avance" mais je ne savais pas si c'était une minute ou une seconde."

"C'est vrai qu'avec 10/10, sans traîner sur la piste ni le pas de tir, je pensais gagner", a même ajouté le Jurassien. Une sensation d'impuissance qui pourrait se perpétrer jusqu'à la fin de saison, si la fusée scandinave continue de fondre sur des Bleus pourtant encore bien vivants.

Quentin Fillon Maillet à l'entraînement à Nove Mesto - 04/03/2020