Les semaines passent et le souffle de l’élève se rapproche grandement de la nuque du maître. Il était encore inconnu en début de saison, mais le jeune Sturla Holm Laegreid (24 ans) a presque toutes les cartes en main pour détrôner, à la surprise générale, l’ogre Johannes Boe. A quatre courses de la fin de cet exercice 2020-2021, le meilleur biathlète de la planète va jouer gros sur chaque départ. A commencer par l’intense poursuite qui s’annonce samedi (14h45), avant de partir pour la dernière manche de Coupe du monde, du côté d’Östersund.
Si, au classement général, le cadet de la fratrie Boe (987 points) compte encore 25 points d’avance sur son compatriote, il est virtuellement tout près de céder sa couronne à Laegreid (962). Cette saison, pour cause de pandémie de Covid-19, la fédération internationale de biathlon (IBU) a décidé de retirer, à l’issue des courses, les quatre moins bons résultats de chaque biathlète, contre les deux moins bons lors des saisons précédentes.

Boe et Laegreid dans un mouchoir de poche

Nové Mesto na Morave
Laegreid toujours plus proche : Boe n'a plus que cinq points d'avance au général
19/03/2021 À 15:42
Cette évolution du règlement a eu pour conséquence de replacer (virtuellement) Sturla Holm Laegreid en tête du général, devant Johannes Boe, la semaine passée à leur arrivée à Nove Mesto. Les deux hommes se retrouvent donc numériquement dans un mouchoir de poche. Boe a terminé deuxième de la première poursuite de Nove Mesto mais 11e du sprint, là où Laegreid a limité la casse avec une 5e et une 4e places. La dynamique est donc globalement plus favorable au plus jeune des deux, et ce depuis les championnats du monde de Pokljuka.

Du duel Boe-Jacquelin au sprint de Desthieux : le résumé de la poursuite

A l’occasion de ses premiers Mondiaux, Laegreid a confirmé qu’il avait la stature d’un éventuel vainqueur du Gros globe, en empochant deux titres individuels, tandis que Boe n’a rapporté qu’une médaille de bronze. Pourtant, la révélation de la saison n’a porté qu’une seule fois le dossard jaune de leader de la Coupe du monde, à l’issue de la première course de l’année (Individuel de Kontiolahti), et va désormais devoir tenir sous la pression dans la dernière ligne droite.

Opposition de styles

En effet, le tenant du titre a encore pour avantage son expérience. Malgré des statistiques au tir indignes de son rang (85%, 290/340), Johannes Boe conserve une avance certaine sur ses concurrents en temps de ski. Indéniablement, le Norvégien est plus rapide que n’importe qui, carabine dans le dos. Mais il a face à lui un étonnant spécimen qui allie excellence sur le pas de tir (93%, 318/340) et bonne vitesse à skis. Un combo gagnant pour le moment, surtout lorsque Boe laisse échapper plus de deux balles hors des cibles.

Sturla Holm Laegreid aux Mondiaux 2021

Crédit: Getty Images

Alors qu’ils semblent avoir définitivement creusé un fossé avec le reste du plateau de la Coupe du monde, Boe et Laegreid se lancent dans un ultime sprint dans lequel le premier a tout à perdre et l’autre tout à gagner. Lors du sprint de jeudi, Sturla Laegreid a une nouvelle fois pris l’avantage sur son aîné en s’adjugeant la 5e place alors que Boe n’a terminé que 9e. Mais avec seulement 14 secondes d’écart entre eux, leur duel à distance va se prolonger sur la piste, lors de la poursuite de samedi. Une énième joute entre le roi et son prince, à moins de 10 jours d’un l’épilogue sur la dernière course reine de la saison, à Ostersund.
Nové Mesto na Morave
Victoire pour la Suède, petit globe pour la Norvège, jour sans pour les Bleus
14/03/2021 À 13:35
Nové Mesto na Morave
La Norvège remporte le relais mixte, les Bleus au pied du podium
14/03/2021 À 10:32