Émilien Jacquelin a craqué, ce vendredi. Obligé d'effectuer quatre tours de pénalité lors de son tir couché, le Français, quatrième relayeur, a vécu un véritable calvaire. Même si les Bleus terminent cinquièmes, ils accusent un retard de plus de deux minutes sur l'Allemagne, qui remporte ce dernier relais de cette saison de Coupe du monde, du côté de Nove Mesto en République tchèque. Les écarts ont été particulièrement conséquents et le podium est complété par la Russie (+1:21.7) et la Norvège (+1:33.2), malgré trois tours de pénalité, qui remporte le petit globe de la spécialité.
Pourtant, avant l'arrivée de Jacquelin à ce fameux tir couché, la France, qui a remporté les deux relais qui ont précédé les Mondiaux, était encore deuxième, avec 47 secondes de retard sur d'intouchables Allemands. Et comme lors de la mass-start des derniers championnats du monde, le double champion du monde en titre de la poursuite s'est montré bien méconnaissable, en ne rentrant qu'une seule balle malgré trois pioches. Avant lui, ses trois compatriotes s'étaient montrés plus que solides, que ce soit au tir ou sur les skis. Antonin Guigonnat, Quentin Fillon Maillet et Simon Desthieux n'avaient pioché que six fois au total.
Nové Mesto na Morave
Laegreid toujours plus proche : Boe n'a plus que cinq points d'avance au général
19/03/2021 À 15:42

Sept balles ratées, quatre tours de pénalité : le calvaire de Jacquelin au couché

La Norvège a signé des podiums sur chaque relais

Devant eux, les Allemands (Erik Lesser, Benedikt Doll, Arnd Peiffer, Philipp Nawrath), troisièmes lors des deux premiers relais de la saison et qui n'en avaient plus remporté depuis 22 courses, mettent fin à une disette qui durait depuis le 21 janvier 2017 et un dernier succès acquis à Antholz-Anterselva. Les Russes (Said Karimulla Khalili, Matvey Eliseev, Alexander Loginov, Eduard Latypov), troisièmes à Antholz-Anterselva et lors des derniers championnats du monde, sont cette fois deuxièmes.
Enfin, le podium est complété par la Norvège, championne du monde, qui a toutefois failli collectivement. Après un bon premier relais de Sturla Holm Laegreid, Johannes Dale, Tarjei Boe et Johannes Thingnes Boe sont allés tourner une fois chacun. Cela ne les a toutefois pas empêchés de signer un sixième podium en six relais cette saison.
A noter également que la Suède, autre nation favorite et vice-championne du monde en titre, termine à une anonyme onzième place, après un premier relais confié à Gabriel Stegmayr et raté, en l'absence de Peppe Femling. Place désormais aux courses individuelles, avec un sprint samedi et une poursuite dimanche. Certains, notamment côté Français, auront des revanches à prendre.
Nové Mesto na Morave
Victoire pour la Suède, petit globe pour la Norvège, jour sans pour les Bleus
14/03/2021 À 13:35
Nové Mesto na Morave
La Norvège remporte le relais mixte, les Bleus au pied du podium
14/03/2021 À 10:32