Ce relais mixte simple est à oublier pour l’équipe de France. Avec 18 pioches et 5 tours de pénalité, le duo Fabien Claude – Anaïs Chevalier-Bouchet (11e, +1'49) est passé à côté de l’épreuve remportée par la Russie. Le tandem Anton Babikov – Kristina Reztsova l’a largement emporté devant l’Autriche (+41"5) et l’Ukraine (+1’03) dans une course marquée par une faible performance générale au tir.
Le film du relais mixte simple
Cette course ne restera pas dans les annales. Son positionnement entre le sprint et la poursuite, alors qu’elle n’est pas au programme des Jeux, a incité de nombreuses équipes à aligner des duos peu expérimentés. Combiné à des conditions difficiles et à un format peu maîtrisé par les athlètes, ce choix a abouti à une course quelque peu décousue marquée par de multiples erreurs au tir.
Oberhof
"De loin mon meilleur début de saison" : A un mois des Jeux, Fillon Maillet est candidat
09/01/2022 À 16:41
Ainsi, la Russie l’emporte malgré un tour de pénalité et 12 pioches sur 8 tirs. Les Russes ont réussi à adopter le style agressif nécessaire devant les cibles pour faire la différence tout en maintenant une certaine précision. Ils ont également bénéficié du naufrage de la biathlète allemande Franziska Hildebrand (7e) sur son deuxième relais alors que les deux nations étaient au coude à coude. La Norvège (14e), longtemps dans la course, a complètement craqué sur la fin avec 4 tours de pénalité.

23 échecs au tir pour les Bleus

Les Bleus eux n’ont jamais été dans le coup. Pénalisés par le tour de pénalité de Fabien Claude dès le premier debout, les Tricolores se sont accrochés grâce au rythme piano de la course qui les a laissés à 30 secondes du podium à l’abord du dernier relais d’Anaïs Chevalier-Bouchet. Malheureusement, la Française a écopé de 2 nouvelles pénalités au couché après en avoir subi déjà 2 sur son premier debout.
Le meilleur temps de ski des Français n’a pu rattraper une telle défaillance au tir. L’échec des favoris a profité à des nations moins expérimentées. Si Autriche (2e) était parmi les équipes les plus cotées, l’Ukraine (3e) a su tirer son épingle du jeu en évitant l’anneau de pénalité. Rendez-vous demain à 12h30 pour la poursuite messieurs.
Oberhof
Simon et Chevalier-Bouchet au pied du podium, Roeiseland victorieuse
09/01/2022 À 14:33
Oberhof
Sale journée pour Jacquelin, victime d'une petite chute
09/01/2022 À 12:31