Getty Images

Boe d'un souffle devant Fillon Maillet, Fourcade encore dans le dur

Boe d'un souffle devant Fillon Maillet, Fourcade encore dans le dur

Le 09/12/2018 à 12:21Mis à jour Le 09/12/2018 à 13:15

POKLJUKA - Deuxième victoire du week-end pour Johannes Boe. Le Norvégien, déjà lauréat du sprint, a également remporté la poursuite dimanche, malgré trois fautes au tir. Cependant, il a dû résister jusqu'au bout à Quentin Fillon Maillet, qui offre à l'équipe de France un troisième podium en trois courses. Martin Fourcade, encore hors du coup, a abandonné.

Johannes Boe est passé tout près d'une grosse déconvenue, ce dimanche à Pokljuka. Le Norvégien a devancé Quentin Fillon Maillet au sprint, alors qu'il semblait s'envoler vers une victoire aisée lors de la première poursuite de la saison. Alexander Loginov, qui a chuté dans le final, complète le podium du jour, alors que Martin Fourcade n'a jamais été dans le match pour la gagne et n'a pas terminé la course.

En ratant ses deux dernières balles, Johannes Boe (17/20 au total) a fait passer cette poursuite d'une course au suspense en berne à un modèle de dramaturgie. Parti avec plus de quinze secondes d'avance sur tous ses poursuivants, le Norvégien avait jusqu'à cette petite "craquante" fait mieux que préserver son matelas, réussissant à mettre ses plus proches rivaux à 50 secondes grâce à ses qualités de fondeur.

Alors qu'il pouvait profiter des deux erreurs de Boe pour prendre les rênes, Antonin Guigonnat (finalement 10e), a lui aussi signé un 3/5 et ce sont Alexander Loginov (19/20) et Quentin Fillon Maillet (parti en 11e position et auteur d'un sans-faute face aux cibles), qui ont rejoint la tête de course.

Fourcade est encore passé à côté

Loginov a entamé la dernière boucle en pole position, suivi de Boe et d'un Fillon Maillet quelque peu décroché. Le Français, distancé de 3 secondes, a lutté pour entrer dans l'aspiration, sans y parvenir jusqu'à l'ultime bosse, durant laquelle son adversaire russe est tombé, seul. Fillon Maillet, qui court toujours derrière son premier succès individuel en Coupe du monde, a alors réalisé un sprint énorme pour échouer à un dixième de seconde d'un Johannes Boe qui a eu très chaud et qui consolide son statut de leader de la Coupe du monde dans la douleur, après son succès de vendredi lors du sprint.

Quentin Fillon Maillet, Johannes Boe et Alexander Loginov sur le podium de la poursuite à Pokljuka le 9 décembre 2018

Très loin de ce final haletant, Martin Fourcade ne s'est pas rassuré, loin s'en faut. Le septuple tenant du gros globe de cristal, qui était incertain suite à son sprint décevant (24e), a d'abord bien figuré sur les skis, bouclant le premier tour dans les mêmes temps que les meilleurs. Mais avec un 8/10 au couché, il avait déjà, à mi-course, compromis ses chances d'obtenir un bon classement. Il a abandonné après le quatrième tir (3/5, 16/20 au total).

Malgré la défaillance de son leader, le contingent tricolore s'est distingué, quatre Français terminant dans les 16 premiers (Fillon Maillet 2e, Guigonnat 10e, Desthieux 15e, Jacquelin 16e).

0
0