Getty Images

Johannes Boe vainqueur du sprint 10km devant Antonin Guigonnat 2e, Martin Foucade 24e

Boe vainqueur devant Guigonnat, jour sans pour Fourcade

Le 07/12/2018 à 15:38Mis à jour Le 07/12/2018 à 16:07

POKLJUKA - Le Norvégien Johannes Boe a remporté le sprint 10km, vendredi en Slovénie, devant le Français Antonin Guigonnat à 16"1 et le Russe Alexander Loginov à 16''4. Vainqueur du 20km individuel jeudi, Martin Fourcade a de nouveau été en difficulté sur les skis. Le quintuple champion olympique a fini hors du Top 20 pour la première fois depuis deux ans.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Douche froide pour Martin Fourcade. Au lendemain de sa victoire à l'arraché lors de l'individuel, le Français est passé à côté de son sprint ce vendredi à Poklujka. Classé 24e, son premier résultat hors du Top 20 depuis plus de deux ans, il s'est montré en grande difficulté sur la piste slovène. Arrivé à 1''12'' de son grand rival norvégien, Johannes Boe, le septuple vainqueur de la Coupe du monde a laissé la place de meilleur Français à Antonin Guigonnat, superbe deuxième à 16"1.

Malgré la débâcle de Fourcade, le clan français affiche un très joli bilan avec trois éléments dans le top 11. Seul Tricolore impeccable au tir (10 sur 10), Guigonnat s'est offert le meilleur résultat de sa carrière grâce à un très gros dernier tour, devançant le Russe Alexander Loginov (sans-faute lui aussi) pour trois dixièmes. Il s'agit de son troisième podium sur le circuit, après deux troisièmes places acquises l'an dernier (mass-start de Ruhpolding et sprint d'Annecy).

23e victoire pour Boe

Auteur du deuxième meilleur temps sur les skis (à 19'' de Boe) mais coupable de deux erreurs au tir couché, Simon Desthieux prend la 7e place (+35''). Quentin Fillon-Maillet s'est lui classé 11e avec une seule faute (+46''). Une erreur, c'est aussi le bilan de Fourcade. Ce n'est donc pas derrière la carabine qu'il a coincé, mais bien sur les skis, où il était déjà apparu (un peu) emprunté la veille. Sur la piste, il n'a réalisé que le 35e temps et a même été le plus lent des Français. Forcément inquiétant avant la poursuite de dimanche.

De son côté, Boe a réalisé une course pleine pour s'offrir la 23e victoire de sa carrière. Impérial sur les skis, il a corrigé la mire au lendemain de ses trois erreurs sur l'individuel (7e). Et avec un Fourcade emprunté, il avait ce vendredi le champ libre.

0
0