Getty Images

Martin Fourcade après sa débâcle sur le sprint : "Beaucoup d'incompréhension"

"Beaucoup d'incompréhension" : Fourcade a pris une claque sur le sprint

Le 07/12/2018 à 17:33Mis à jour Le 07/12/2018 à 18:04

POKLJUKA - Seulement 24e lors du sprint de Pokljuka au lendemain de sa victoire sur l'individuel, Martin Fourcade ne s'expliquait pas les raisons de sa contre-performance ce vendredi : "On fera vite un point sur le matériel avec le staff. Si ce n'est pas ça, il faudra tirer les conséquences avec le coach physique."

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Jeudi, lors de sa victoire dans l'individuel, sa relative contre-performance sur les skis avait été (en partie) mise sur le compte d'une stratégie défaillante quant au choix du dossard. Parti très loin, après tous les favoris, il avait en effet skié dans des conditions plus compliquées que ses adversaires. L'hypothèse pouvait tenir malgré son 13e temps de ski, loin de ses standards.

Vendredi, Fourcade a logiquement changé de stratégie en partant en première ligne, sur une neige en bon état. Mais le bilan a été l'exact opposé de celui espéré par le Français. Parti avec le dossard 7, il a réalisé le 38e temps de ski et concédé, au final, 1'12'' sur Boe en 10 kilomètres à peine. Un gouffre. Ses dernières années, quand il connaissait une journée moyenne, il n'atterrissait jamais loin du podium. Cette fois, malgré une faute au tir, il a dû se contenter de la 24e place, très loin de son grand rival.

Vidéo - Guigonnat seulement battu par Boe, Fourcade en méforme : coups de tonnerre sur le sprint

03:33

"Je n'ai pas de réponse"

Il s'agit de son plus mauvais résultat depuis sa 40e place lors du sprint de Khanty-Mansiyk, en mars 2016. Mais ce dernier "trou d'air" était lié à un tir défaillant (4 fautes). Ce n'est pas le cas cette fois. Depuis ce couac russe, il n'était sorti qu'à une reprise du top 10 (19e de la mass-start de Tyumen en mars dernier). À chaud, Fourcade ne s'expliquait pas les raisons de sa débâcle. "Je n'ai pas de réponse, lâchait-t-il sur la chaîne L'Equipe. On fera vite un point sur le matériel avec le staff. Si ce n'est pas ça, il faudra tirer les conséquences avec le coach physique."

Le plus lent des Français sur la piste

Plus perturbant peut-être encore, ses compatriotes ont franchement brillé ce vendredi. Antonin Guigonnat s'est offert le meilleur résultat de sa carrière (2e), Simon Desthieux (7e) a été le plus rapide sur les skis derrière Boe et Quentin Fillon-Maillet est arrivé aux portes du top 10 (11e), malgré une faute au tir, comme Fourcade. S'il y a eu problème de matériel, cela n'a donc affecté que Fourcade ce vendredi.

"Il y a eu une grande performance d'ensemble de l'équipe de France. Aujourd'hui, je devais être a minima avec eux, jugeait-t-il. Sur l'ensemble de la préparation, sur tous les chronos, j'ai skié plus vite que l'ensemble du groupe. Et encore pareil sur les deux courses du week-end (les relais de dimanche)." Des six Français engagés, il a même été le plus lent sur la piste ce vendredi. Même Fabien Claude et Emilien Jacquelin sont allés plus vite, pour une poignée de dixièmes. Cette déconvenue n'a rien d'habituel pour le désormais trentenaire, passé en 24 heures d'une victoire à une anonyme 24e place. Un jour sans qui pose un certain nombre d'interrogations avant la poursuite de dimanche.

Martin Fourcade à Pokljuka.

Martin Fourcade à Pokljuka.Getty Images

0
0