Getty Images

Pas de médaille pour les Bleus sur le relais messieurs, le titre pour la Suède

Les Bleus terminent par une déception

Le 23/02/2018 à 13:34Mis à jour Le 23/02/2018 à 14:02

JO PYEONGCHANG 2018 - Il n'y aura pas de cinquième médaille pour Martin Fourcade à Pyeongchang. Le relais français a terminé loin du podium vendredi, à 3'26", plombé par un premier relais très compliqué pour Simon Desthieux. Le titre est revenu à la Suède devant la Norvège et l'Allemagne.

Martin Fourcade rêvait d'une quatrième médaille d'or à PyeongChang. Voire d'un huitième podium aux Jeux Olympiques. Deux résultats qui lui auraient permis d'entrer encore un peu plus dans l'histoire. Mais la réalité l'a rapidement rattrapé. Ce vendredi, le relais masculin français a terminé à une triste cinquième place. Loin, très loin (+3'26") de la Suède, qui a remporté l'épreuve de fort belle manière. Et de la Norvège et l'Allemagne, qui ont pris l'argent et le bronze.

Le suspense n'a pas duré bien longtemps pour le camp tricolore. Le seul passage de Simon Desthieux, premier relayeur, a suffi à grandement hypothéquer leurs chances de podium. Défaillant au tir, ce dernier a notamment été contraint d'effectuer deux tours de pénalité. Et il a également perdu du temps sur les skis. Placé en deuxième position du relais, Emilien Jacquelin s'est du coup élancé avec 1'40" de retard sur la tête de la course. Quasiment rédhibitoire pour le titre.

Simon Desthieux en grande difficulté sur le relais messieurs des Jeux de Pyeongchang

Simon Desthieux en grande difficulté sur le relais messieurs des Jeux de PyeongchangGetty Images

Même Fourcade n'a rien pu faire cette fois

Auteur d'un solide relais, Jacquelin a maintenu un très mince espoir de médaille. Mais Martin Fourcade, certainement touché moralement par le scénario catastrophique de la course, s'est à son tour raté dans les grandes largeurs en accélérant la cadence au tir pour essayer de combler le retard des Français. Ses partenaires terminent au final à plus de trois minutes de la Suède. Mais cette fausse note finale ne ternit pas le bilan exceptionnel du biathlon tricolore en Corée du Sud, qui termine avec cinq médailles, dont trois en or.

La Suède a, elle, réalisé une magnifique course en réussissant à tenir tête à une équipe de Norvège pourtant portée par un énorme Johannes Boe, qui pointait en tête au moment de passer le relais final à Emil Svendsen. Mais ce dernier a flanché sur le dernier pas de tir. Au duel pour le titre, Fredrik Lindström en a profité pour s'envoler et offrir à sa nation une deuxième médaille d'or en biathlon après celle obtenue par Hanna Öberg sur l'épreuve individuelle.

Les Allemands pourront quant à eux nourrir des regrets. Car ils étaient dans le coup tout au long de l'épreuve. Avant que Simon Shempp n'enterre les espoirs de sacre des siens. Contrairement aux Français, ils pourront toutefois se targuer d'avoir conclu leurs Jeux avec une septième médaille. Colossal.

0
0