Getty Images

Dahlmeier a déja mis dans le mille pour l'or olympique, Dorin Habert au pied du podium

Dahlmeier a déja mis dans le mille pour l'or olympique, Dorin au pied du podium

Le 10/02/2018 à 13:21Mis à jour Le 10/02/2018 à 13:43

JO PYEONGCHANG 2018 - Laura Dahlmeier a répondu aux attentes d'entrée. L'Allemande, auteure d'un des rares sans-faute au tir, a remporté samedi le sprint féminin pour décrocher sa première médaille d'or olympique. La quintuple championne du monde en titre s'est largement imposée devant Marte Olsbu (argent) et Veronika Vitkova (bronze). Marie Dorin Habert, 4e, échoue elle au pied du podium...

Quel sens du timing ! Digne des plus grands champions. Laura Dahlmeier a réussi le coup parfait. Revenue sur le devant de la scène quelques semaines avant ces Jeux Olympiques, l'Allemande de 24 ans a décroché sa toute première médaille aux Jeux, samedi. Et elle débute sa collection avec le plus beau métal. Dans ce sprint qui a lancé le programme du biathlon à PyeongChang et où Marie Dorin Habert a retrouvé des sensations pour finir au pied du podium, Dahlmeier a devancé la Norvégienne Marte Olsbu et la Tchèque Veronika Vitkova.

Un an après avoir marqué les Mondiaux 2017 en devenant la première biathlète à remporter cinq médailles d'or dans une même édition, Laura Dahlmeier a su arriver en forme à point nommé pour PyeongChang. Au début de saison, elle s'est fait discrète avant de repointer le bout de son nez. Et dès la première course en Corée du Sud, la reine de l'exercice précédent a répondu présent de la plus belle des manières.

Laura Dahlmeier lors du sprint aux JO de Pyeongchang

Laura Dahlmeier lors du sprint aux JO de PyeongchangGetty Images

Dahlmeier dans un fauteuil pour la poursuite, les Bleues bien placées

Dans des conditions difficiles, elle a dompté le vent pour signer un sans-faute au tir, le seul des 19 premières dans ce sprint. Et comme elle n'a pas craqué sur les skis, elle a remporté son premier sprint de la saison. Au meilleur des moments. En revanche, les autres favorites du circuit, Darya Domracheva (9e) Anastasiya Kuzmina (13e) et Kaisa Makarainen (25e), n'ont pas vraiment répondu aux attentes. Et tenteront de rectifier le tir lors de la poursuite lundi prochain. Mais avec 24 secondes d'avance sur sa dauphine, Dahlmeier a déjà pris une option.

Pour les Françaises, il y a une pointe de déception. Mais aussi de l'espoir. Incapable de retrouver ses jambes et son mental cette saison, Marie Dorin Habert a ainsi relevé la tête au bon moment. Quatrième, elle échoue à la pire des places, au pied du podium. Elle pourra regretter sa faute au tir concédée dès le tir couché, qui la prive d'une médaille. Mais c'est de bon augure pour la poursuite alors qu'elle partira moins de dix secondes après Olsbu et Vitkova. Toutes dans les vingt premières, Justine Braisaz (10e), Anais Chevalier (16e) et Anais Bescond (19e) auront aussi leur mot à dire. Voilà qui promet pour la suite.

0
0