Getty Images

Trois médailles pour Bescond : ce n'est pas unique mais c'est historique

Trois médailles pour Bescond : ce n'est pas unique mais c'est historique

Le 22/02/2018 à 14:27Mis à jour Le 22/02/2018 à 18:26

PYEONGCHANG 2018 - Troisième du relais 4x6km avec l’équipe de France, Anaïs Bescond a décroché sa troisième médaille des Jeux Olympiques 2018. Un total qui n’a rien d’anodin : seules quatre Françaises avaient réussi ce tour de force avant elle.

Mine de rien, Anaïs Bescond s'est offert une petite part d'éternité lors des Jeux Olympiques de Pyeongchang. A l'instar de Martin Fourcade, sacré trois fois et désormais Français le plus titré de l'histoire des JO avec ses 5 titres (hiver et été confondus), la biathlète vient d'inscrire son nom au Panthéon du sport français puisque ses trois médailles récoltées en Corée du Sud lui valent d'entrer dans l'histoire.

Anaïs Bescond a remporté le relais mixte, décroché deux médailles de bronze sur le relais 4x6km et en poursuite. La voilà donc avec trois breloques sur une seule édition. Elle est la première Française à réussir cela lors d'un unique rendez-vous olympique hivernal. Eté et hiver confondus, elle n'est que la cinquième.

Ostermeyer la première

Avant elle, seules Suzanne Lenglen, Micheline Ostermeyer, Laure Manaudou et Camille Muffat avaient réussi la passe de trois. Aux JO d'Anvers en 1920, Lenglen avait décroché deux titres olympiques en simple et double mixte avant de décrocher le bronze en double dames. Ostermeyer s'était imposée au lancer du poids et du disque, ainsi qu'au saut en hauteur à l'occasion des premiers Jeux d'après-Seconde Guerre Mondiale, disputés à Londres en 1948.

Au XXIe siècle, les nageuses Laure Manaudou et Camille Muffat en ont fait de même. Manaudou à Athènes (or sur 400m, argent sur 800, bronze sur 100m dos). Huit ans après, la regrettée Camille Muffat avait aussi décroché les trois métaux, sur 400m (or), 200m (argent) et 4x200m (bronze).

0
0