Seule au monde. Tiril Eckhoff n'a laissé aucun suspense lors de la poursuite de Ruhpolding dimanche. Partie avec 30 secondes d'avance sur Hanna Oeberg, la Norvégienne n'a commis qu'une seule faute face aux cibles (19/20) et a fait la course en tête de bout en bout pour consolider son dossard jaune de leader de la Coupe du monde. Paulina Fialkova a glané la 2e place au prix d'un duel remporté face à Hanna Oeberg. Du côté des Françaises, Julia Simon, 7e au départ, s'est effondrée pour couper la ligne en 23e position tandis que Justine Braisaz a échoué aux portes du top 10 (11e).

Le cavalier seul d'Eckhoff, Braisaz hors du top 10 : le résumé de la poursuite en vidéo

L'équation va commencer à devenir complexe pour les adversaires de Tiril Eckhoff, tant la Norvégienne a survolé les débats à Ruhpolding. Avant son succès en patronne sur la poursuite, la protégée du coach français Siegfried Mazet avait déjà ébloui tout le circuit en s'imposant lors du sprint avec 30 secondes d'avance sur sa première poursuivante, Hanna Oeberg, qui a su conservé sa place sur le podium de la poursuite (3e, +55", 18/20).
Ruhpolding
Fourcade et les Français prennent de bonnes habitudes : les temps forts de la poursuite
19/01/2020 À 14:33
Celle qui a désormais le dossard jaune bien ancré sur ses épaules n'a plus les errements qui lui ont coûté tant de bons résultats les saisons passées. Non, Tiril Eckhoff ne tremble plus et n'a pas vacillé une seule seconde quand il fallu s'avancer seule sur le pas de tir avec une avance confortable, mais loin d'être rédhibitoire pour ses poursuivantes. Partie en 5e position, Paulina Fialkova a animé le duo de chasse qu'elle a formé avec Oeberg pendant une bonne partie de la course avec comme seul objectif la 2e place, au vu de la solidité d'Eckhoff face aux cibles.

Le craquage de Simon, la lueur Braisaz

Bien loin de la bataille pour monter sur la boîte, Julia Simon a vécu une course proche du chaos. Pourtant, la Française, 7e au départ, pouvait espérer accrocher un nouveau podium à son palmarès. Celui-ci n'était d'ailleurs qu'à 22 petites secondes. Mais dès le premier tir, les choses se sont compliquées, et la Tricolore, 3e au classement général de la Coupe du monde, s'est effondrée. Avec six fautes sur le pas de tir et une 23e place à l'arrivée, la Française est passée totalement à côté.
Chloé Chevalier et Anais Bescond n'ont pu faire mieux que 36e et 42e de cette poursuite, tandis que la vraie gagnante du jour a semblé être Justine Braisaz. Meilleur temps de ski de la course, la native d'Albertville s'est arrêtée aux portes du Top 10 malgré cinq tours de pénalité ! Une performance qui permet de rêver de places bien plus significatives dans les semaines à venir si elle parvient à stabiliser son tir, surtout en vue des Mondiaux d'Anterselva qui se profilent en février.
Ruhpolding
Carton plein pour Fourcade, les Bleus encore à la fête
19/01/2020 À 13:00
Ruhpolding
Le cavalier seul d'Eckhoff, Braisaz hors du top 10 : le résumé de la poursuite en vidéo
19/01/2020 À 12:15