Totalement intouchable ! L'équipe de France a tué tout suspense, samedi, dès le début du relais masculin de Ruhpolding, pour finalement remporter sa première victoire dans cette épreuve depuis près de trois ans. Parfaitement lancés par Emilien Jacquelin et Martin Fourcade, les Bleus n'ont jamais laissé la tête de la course à une autre nation. Simon Desthieux et Quentin Fillon Maillet n'ont eu qu'à finir le travail pour couper la ligne d'arrivée avec une avance considérable sur la Norvège (+1'12"), toujours orpheline de Johannes Boe, et l'Autriche (+1'24).

Les Bleus ont survolé le relais de bout en bout : la démonstration en vidéo

Cela faisait bien longtemps qu'un relais masculin français n'avait pas autant écrasé la concurrence. 1048 jours, pour être précis, qui séparaient la dernière victoire en relais pour les Tricolores de la démonstration qu'ils ont offerte aux 26.000 spectateurs de La Mecque du biathlon ce samedi. Exceptionnels en individuel lors du sprint de jeudi, les 4 fantastiques étaient pourtant donnés favoris aux côtés d'une Norvège invaincue en relais depuis le début de la saison.
Ruhpolding
Fourcade et les Français prennent de bonnes habitudes : les temps forts de la poursuite
19/01/2020 À 14:33
Mais cette fois-ci, le duel franco-scandinave n'a pas tenu longtemps. Alors qu'il s'était rendu coupable d'un tir debout affligeant à l'occasion du sprint d'Oberhof, Emilien Jacquelin a su parfaitement rectifier le... tir. Au terme du premier relais, la France bénéficiait déjà d'une avance intéressante sur la Norvège (+21"), lancé par Johannes Dale, très maladroit face aux cibles (4 pioches) mais extrêmement solide sur les skis..

Fourcade attend Johannes Boe

Derrière, le cavalier seul bleu-blanc-rouge s'est poursuivi (presque) sans encombre. Seul Quentin Fillon Maillet a vécu deux tirs quelque peu délicats (2 fautes sur le couché et 2 sur le debout). Mais la messe était dite depuis déjà bien longtemps, notamment par le scribe Fourcade qui s'est fendu sur L'Equipe d'un monologue calqué sur celui d'Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre pour faire partager sa satisfaction en interview d'après-course.

Avec une avance monumentale, Fillon Maillet a pu savourer son arrivée

La neige allemande a semble-t-il réveillé le goût du succès du leader tricolore, qui a donc largement profité de l'absence de son rival Johannes Boe pour engranger les points au général et régler son tir à la perfection (10/10 sur le relais). Il s'agissait du dernier relais avant les championnats du monde d'Anterselva en février, et la Norvège n'est donc plus la seule nation à avoir remporté des relais maculins cette saison.
Dimanche, les biathlètes se retrouveront sur une poursuite aux accents bleu-blanc-rouge, les Français étant quatre à prendre le départ dans les six premiers. Peut-être une dernière occasion de briller pour Fourcade, qui partira en tête, avant de relancer son duel épique avec le grand Johannes.
Ruhpolding
Carton plein pour Fourcade, les Bleus encore à la fête
19/01/2020 À 13:00
Ruhpolding
Le cavalier seul d'Eckhoff, Braisaz hors du top 10 : le résumé de la poursuite en vidéo
19/01/2020 À 12:15