Il n’y avait rien à faire face à Elvira Oeberg ce mercredi. Auteure d’un 10/10 au tir et intouchable sur les skis (19” d’avance sur le 2e temps réalisé par sa grande soeur Hanna), la Suédoise a survolé le sprint de Ruhpolding pour remporter sa 3e victoire de l’hiver. Malgré un sans-faute derrière la carabine, la patronne du circuit Marte Olsbu Roeiseland s’incline pour 22”. L'Italienne Dorothea Wierer (10/10 aussi) complète ce podium royal, à 30”.
Comme souvent à Ruhpolding, dont le pas de tir est réputé facile, les erreurs ont coûté cher. Justine Braisaz-Bouchet (5e à 40”) est la seule à s'être glissée dans le top 8 en ayant fauté (9/10). Longtemps en course pour le podium, même après sa faute au tir debout, la Française accroche finalement le top 5 de justesse, deux secondes devant Lisa-Theresa Hauser. Elle a signé le 3e temps de ski à 21” d’Elvira Oeberg.
Ruhpolding
Un quatre à la suite pour Fillon Maillet, toujours infernal en poursuite
16/01/2022 À 14:26
On trouve une autre Française dans le top 10. Il s’agit d'Anaïs Bescond (10/10), 7e à 48”. Anaïs Chevalier-Bouchet (9/10) termine 14e à 1’08”. Sa petite sœur Chloé Chevalier, également coupable d’une faute, finit dix secondes derrière, à la 16e place. Julia Simon est la plus déçue du lot. Sur le podium virtuel avant son dernier tir, la biathlète des Saisies s’est “torpillée comme une grande”, comme elle l’a déploré elle-même sur la Chaine l'Équipe, en manquant trois cibles sur son tir debout.

Première en sprint pour Oeberg

Son 4e temps de ski lui permet néanmoins de finir aux portes du top 20 (23e à 1’23”). Pour sa 3e course en coupe du monde, Paula Botet, 21 ans, a signé son premier 10/10 et pris la 44e place à deux minutes. Pas de point pour elle, mais la fille de Véronique Claudel sera bien de la partie pour la poursuite de dimanche.
Pour Elvira Oeberg, 22 ans, il s’agit de sa 3e victoire en carrière, la première en sprint, un mois après s’être imposée sur la poursuite et la mass-start du Grand-Bornand. C’est son premier sans-faute depuis le début de l’hiver. Forcément de bon augure à trois semaines des Jeux Olympiques. Il s’agissait d’ailleurs du dernier sprint avant Pékin, l’étape d’Antholz-Anterselva n’en comprenant pas la semaine prochaine. Dans la course aux globes, elle remonte à la deuxième place du classement du sprint, à 49 points de Roiseland. Et elle conforte sa place de dauphine derrière la Norvégienne au classement général (82 points de retard).
Ruhpolding
Roeiseland intouchable en poursuite, Bescond au pied du podium
16/01/2022 À 12:27
Ruhpolding
Les Bleus passent à côté, un Suédois tire chez les Norvégiens, les Russes l'emportent
15/01/2022 À 14:54